La Dre  Susan Shumsky est l'auteure de Divine Revelation, constamment republié par Simon & Schuster depuis 1996, et de quatre ouvrages primés : Exploring Chakras, How to Hear the Voice of Gad et Ascension, chez New Page Books; et Miracle Prayer, chez Penguin Random House. Parmi ses autres ouvrages, on retrouve Exploring Meditation, Exploring Auras, Comment entendre la voix de Dieu, La guérison instantanée,

L'Énergie des auras et L'Énergie des chakras, parus chez New Page Books et Les Éditions AdA. Ses livres ont été publiés dans plusieurs langues à travers le monde. La Dre Shumsky pratique des disciplines de croissance personnelle depuis 1967 ; elle s'est entraînée à la méditation profonde plusieurs heures par jour dans !'Himalaya, les Alpes suisses et d'autres lieux isolés, sous la supervision personnelle d'un maître indien, le Maharishi Mahesh Yogi, fondateur de la Méditation Transcendantale, gourou des Beatles et de Deepak Chopra. Elle a fait partie de l'entourage immédiat du Maharishi pendant sept ans en Espagne, à Majorque, en Autriche, en Italie et en Suisse.

Elle a ensuite étudié la philosophie de la Nouvelle Pensée et la métaphysique pendant 25 autres années, avant de devenir docteure en divinité. La Dre Susan Shumsky a choisi de consacrer sa vie à aider les gens à prendre leur vie en main de façon efficace, énergique et positive. Susan est une experte de premier plan en spiritualité, une conférencière professionnelle saluée et très respectée par la critique, une invitée recherchée; son approche est aussi multidisciplinaire et inter-religieuse.  Dans le résumé proposé ci-dessous, nous n'aborderons pas les exercices techniques proposés: si cette approche vous intéresse, vous pouvez télécharger le livre ici.

L'éveil du 3e oeil

Que peut faire pour vous ce maître intérieur? C'est simple : des miracles! Quand vous ouvrez l'oeil de la sagesse intérieure, vous recevez un flot de conseils divins.
Une fois que vous aurez appris à percevoir ce flot, à lui
donner libre cours, à lui faire confiance, puis à vérifier qu'il
s'agit bien de quelque chose de réel, et finalement à suivre
les conseils intérieurs que vous recevez, alors des miracles
commenceront à se produire partout, dans tous les secteurs
de votre vie.
Le troisième oeil est l'oeil de l'illumination qui fait
briller la lumière de la sagesse sur votre chemin. Il est celui
qui vous montre la voie, le signal lumineux qui vous guide
vers votre véritable destination : la demeure à laquelle
vous aspirez depuis toujours. C'est le phare de votre
conscience, ce que tous les chercheurs de vérité espèrent
atteindre. Au milieu de ce trésor se trouve votre vision
intérieure, l'essence et la source même de votre véritable
moi. C'est un lieu de paix parfaite, de compréhension
divine, de joie intérieure, d'épanouissement et de pure
satisfaction. Le troisième oeil est l'endroit où se trouve la vérité, où tout ce qui est faux meurt et disparaît. Rien de faux ne peut vivre dans la lumière de la pure sagesse. Le troisième oeil est le siège du discernement et de la discrimination. Là,
vous distinguez entre ce qui est réel et ce qui est irréel. La
vérité brille dans ce rayonnement intérieur, où vous êtes
enveloppé de la lumière divine, qui luit pareillement sur
tous, sur les justes et les injustes, sur les riches et sur les
pauvres, sur les personnes en santé et sur les malades, sur
les hommes et sur les femmes, quel que soit leur parcours,
leur religion, leur statut social ou leur niveau économique.

Le corps pinéal
Bien que le troisième oeil soit l'un de vos chakras (I'ajiia
chakra), et par conséquent situé dans votre corps subtil, il
est également associé à votre corps physique. Il est situé au
niveau de la glande pinéale (conarium ou epiphysis cerebri),
au milieu de votre cerveau. Fait intéressant, le mot «épiphanie» vient du grec et du latin epiphania. Ce n'est pas
une coïncidence. Les Grecs de !'Antiquité croyaient que
l'inspiration trouvait sa source dans la glande pinéale.
Le mot hébreu peniel se traduit par «visage de Dieu».
Cette expression est appropriée, car les mystiques peuvent
voir le visage de Dieu avec leur troisième oeil. Après avoir
lutté face à face avec l'ange, le prophète Jacob a donné le
nom de « Peniel» à l'endroit où cette vision s'est produite.
La glande pinéale ressemble à une pomme de pin, à
une ruche ou à un épi de maïs minuscule. Selon le médecin
grec Galien (vers l'an 130 à 210 de notre ère), son nom
(en grec : kônarion, en latin : glandula pinealis) vient de sa
ressemblance avec les noix produites par le pin parasol
(grec : kônos, latin : pinus pinea).
Le symbole de la pomme de pin, représentant le plus
haut niveau d'illumination spirituelle, était largement
répandu en Indonésie, à Babylone, dans la région de Sumer,
en Égypte, en Grèce et à Rome dans les temps anciens. Il
est également très présent dans l'imagerie de la franc-maçonnerie, de la théosophie, du gnosticisme et du christianisme.
La ruche est un symbole maçonnique courant, et
l'épi de maïs était largement représenté par les tribus indigènes des deux Amériques.
Votre troisième oeil est situé dans la glande pinéale.
Approximativement de la taille d'un raisin, ses fréquentes
calcifications («sable cérébral») la rendent facilement
reconnaissable sur les radiographies. Cette glande endocrine
est positionnée à l'arrière des yeux, derrière le troisième
ventricule cérébral sur la ligne médiane (entre les
deux hémisphères cérébraux) du cerveau. Elle est située au
centre géométrique de votre crâne, près de l'entrée de
l'aqueduc cérébral qui relie le troisième et le quatrième
ventricule du cerveau. En tant que partie intégrante de
l'épithalamus, entre les deux hémisphères, elle repose dans
un sillon où les deux moitiés du thalamus se rejoignent.
La glande pinéale est considérée comme une glande
« maîtresse », car elle règle les cycles corporels, stimule la
production de plusieurs hormones et contrôle d'autres glandes. Votre système endocrinien est composé de plusieurs
glandes qui sécrètent des hormones directement
dans les capillaires poreux de votre système sanguin. Les
principales glandes du système endocrinien sont la glande
pinéale, l'hypophyse, le pancréas, les ovaires et les testicules,
la glande thyroïde, la glande parathyroïde, !'hypothalamus
et les glandes surrénales.
Les hormones sécrétées par vos glandes endocrines
sont des agents biochimiques transportés par le sang vers
des organes spécifiques. Ces hormones règlent le métabolisme,
la digestion, la respiration, le cycle reproductif, l'activation
ou l'inhibition du système immunitaire, le
déclenchement de la puberté et de la ménopause, les sens
de la perception, les sautes d'humeur, le cycle veille-sommeil, les rythmes circadiens, la faim, l'excitation
sexuelle, la réaction de lutte ou de fuite, la lactation, le
stress, la stimulation ou l'inhibition de la croissance et le
mouvement.
La glande pinéale, contrairement au reste du cerveau, n'est pas isolée par la barrière sang-cerveau, qui sépare la circulation du sang du fluide extracellulaire que l'on retrouve dans les cavités et les canaux du cerveau et de la moelle épinière. La circulation sanguine à l'intérieur de la glande pinéale est l'une des plus élevées de tout le corps, à l'exception des reins. On sait aujourd'hui que la lumière qui pénètre par nos yeux est envoyée vers l'hypothalamus et la glande pinéale.
En réaction aux cycles de la lumière et de la noirceur, notre
corps pinéal produit de la mélatonine et d'autres hormones
qui contrôlent et modulent la structure du sommeil selon
les saisons et les rythmes circadiens. Il contrôle également
le comportement sexuel, les cycles menstruels et les réactions
du système nerveux sympathique (réaction de lutte
ou de fuite).
Notre glande pinéale produit diverses quantités de
mélatonine durant le jour et la nuit. Dérivée de la sérotonine,
la mélatonine provoque le sommeil et abaisse la température
du corps.
- En 2013, Stephen A. Barker, Jimo Borjigin,
Rick Strassman et Izabela Lomnicka, de la fondation
Cottonwood Research, ont fait une découverte stupéfiante :
la glande pinéale produit de la DMT hallucinogène. «Nous
rapportons ici pour la première fois la présence de DMT
dans la glande pinéale dialysée provenant d'un rat32• »
Beach Barrett, un collaborateur du 0' Rick Strassman,
a inventé le terme métatonine pour désigner la DMT endogène
que produit naturellement la glande pinéale, afin de
la différencier de la DMT synthétique.
- Les tissus les plus riches en sérotonine dans le corps
humain sont ceux de la glande pinéale. Toutefois, la sérotonine produite par la glande pinéale n'influence pas
directement le cerveau. Elle sert principalement à la production de mélatonine et de métatonine. La métatonine est produite quand la glande pinéale sécrète l'enzyme méthyltransférase (INMT).
Certains chercheurs croient que la DMT endogène produite
par la glande pinéale est responsable des expériences
de sortie hors du corps, des expériences de mort imminente,
des expériences spirituelles, de l'inspiration, des
rêves et même des croyances religieuses. La DMT est présente
chez l'humain de façon naturelle dans le sang, l'urine
et le liquide cérébro-spinal.
La DMT inonde le corps humain à la naissance, à la
mort et durant la treizième semaine de gestation dans
l'utérus.
Le professeur Russell Reiter, un grand spécialiste de la
mélatonine, résume ses bienfaits comme suit :
1. Elle joue un rôle essentiel pour maintenir de saines
habitudes de sommeil, y compris pour faire baisser
la température du corps;
2. Elle réduit le cholestérol et les risques d'athérosclérose et de maladie coronarienne;
3. Elle réduit la pression artérielle, les risques de formation de caillots et d'avoir une attaque;
4. Elle réduit les risques de crise cardiaque, de cancer et de réplication virale;
5. Elle maintient et améliore la santé du système
Immunitaire.
Notre santé mentale est grandement influencée par la
glande pinéale. Si la glande pinéale ne trouve pas assez de
sérotonine pour produire une quantité adéquate de mélatonine, des troubles du sommeil apparaissent et nos
rythmes biologiques sont perturbés. Les personnes souffrant
de maladie mentale ont généralement des niveaux
fluctuants ou insuffisants de sérotonine.
L'absence de lumière naturelle fait baisser les taux de
sérotonine et perturbe par conséquent l'horloge biologique.
Dans les climats où la lumière du soleil est limitée, les gens
peuvent développer des troubles affectifs saisonniers
(TAS). Les habitants de la Norvège et de la Finlande
souffrent d'un taux élevé d'irritabilité, de fatigue, de maladies,
d'insomnie, de dépression, d'alcoolisme et de suicide.
À l'inverse, une exposition suffisante à la lumière du soleil
favorise la production de sérotonine, équilibre le cycle circadien et augmente la production de mélatonine.
On observe également une corrélation constante entre
la maladie mentale et la saison de la naissance. L'incidence
de la schizophrénie et des troubles bipolaires est plus
élevée chez les personnes qui sont nées l'hiver ou le printemps.

La recherche montre qu'il existe un lien entre les saisons, les fluctuations du champ géomagnétique, la production de mélatonine et diverses maladies mentales et physiques.

- La glande pinéale est spirituellement liée à la conscience. La tomographie par émission de positons (TEP) indique que la méditation stimule le cortex préfrontal médian (la région du troisième oeil). La recherche sur le cerveau montre que le fait de méditer régulièrement modifie l'anatomie neuronale du cerveau pour favoriser un plus haut niveau de conscience.

Les neuroscientifiques ont découvert que le cortex préfrontal, responsable de nombreux processus mentaux, peut calmer la partie limbique du cerveau. Quand une personne est stressée, l'amygdale enclenche la réaction de lutte ou de fuite, produisant une hormone appelée cortisol. Cette hormone endommage les cellules et entraîne un rétrécissement de l'hippocampe. À l'inverse, la méditation active le cortex préfrontal, ce qui réduit l'anxiété et les traumas. Des images du cerveau ont montré que la méditation faisait rétrécir l'amygdale et augmenter la taille de l'hippocampe. 

Cela réduit le stress et augmente la stabilité émotionnelle et la capacité à vivre le moment présent.

L'hippocampe est l'une des premières régions du cerveau à subir des dommages chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. La méditation peut renverser ou réparer certains de ces dommages. Il a été démontré que cette pratique avait un effet calmant sur le système corps-esprit et amenait le système nerveux autonome à se détendre. Un tel état de détente favorise et soutient le processus de guérison.

Une étude menée en 2011 par Kavindra Kumar Kesari, Sanjay Kumar et J. Behari de l'école des sciences environnementales de l'Université Jawaharla Nehru à New Delhi, en Inde, a permis de mesurer les effets des champs électromagnétiques (RF-EMF, en anglais) sur le cerveau. Chez les rongeurs, l'exposition chronique à des champs électriques de 60 Hz (omniprésents dans notre environnement) réduit les taux de mélatonine de 40 %. Et une exposition à des fréquences micro-ondes de 900 MHz favorise l'oxydation du cerveau. L'exposition à la radiation émise par les téléphones portables et les micro-ondes réduit sensiblement la présence de mélatonine dans la glande pinéale et pourrait représenter un risque pour la santé.

- L'équipe de Kloog a découvert que le taux de cancer du sein augmentait de façon significative chez les femmes qui étaient davantage exposées à des sources lumineuses durant la nuit.

Selon Kloog : «Jusqu'à il y a environ 120 ans, les humains étaient essentiellement exposés à 12 heures d'ensoleillement et 12 heures d'obscurité en moyenne, tout dépendant évidemment des saisons et de la latitude. Mais depuis l'invention de l'ampoule électrique, nous avons artificiellement étiré la durée du jour. Nous nous mettons au lit plus tard, nous dormons en présence de sources lumineuses et nous dormons moins longtemps. Une foule de facteurs contribuent à étirer la durée de nos journées, comparativement aux périodes de luminosité auxquelles nous avaient habitués des millions d'années d'évolution.»

Kloog nous suggère de « dormir dans une pièce plus sombre, d'utiliser moins de lumière et de fermer nos volets. Les perturbations circadiennes sont cancérogènes chez les humains».

  • La glande pinéale se calcifie avec l'introduction des halogénures, tels que le bromure, le fluorure et le chlorure. La calcification de la glande pinéale et la diminution de la production d'enzymes ont d'ailleurs été associées au fluorure de sodium, qui est ajouté dans l'eau potable dans 90 % des cas aux États-Unis, dans l'eau utilisée pour se laver (absorbée par notre peau), dans les breuvages, dans les aliments, dans la pâte dentifrice, dans le Prozac (fluoxétine), dans les antibiotiques fluoroquinolones et dans les ustensiles de cuisine antiadhésifs.
  • Parmi les aliments qui contribueraient à décalcifier la glande pinéale, on retrouve : l'ail, le citron, le vinaigre de cidre de pomme non pasteurisé Bragg, l'huile de beurre naturelle, le cacao cru, le tamarin, les baies de goji, la coriandre, le melon d'eau, les bananes, l'huile de noix de coco, les graines de chanvre, la nigelle, les algues, les champignons chaga et le jus de noni.
  • À éviter : les aliments et boissons transformés, les aliments contenant des OGM, les pesticides, les édulcorants, les rince-bouche, les détergents, les sucres raffinés, les boissons gazeuses, la caféine, l'alcool, le tabac, les poissons contenant du mercure, les plombages dentaires et les vaccins. Eviter aussi l’eau chlorée, le fluor dans le dentifrice, les éléments supplémentaires à base de calcium. Les betteraves biologiques contiennent du bore de façon naturelle. L'entreprise d'homéopathie Boiron propose également un produit à base de borax qui ne présente aucun risque pour la santé.
  • La glande pinéale produit une substance endogène appelée pinoline, qui est presque chimiquement identique aux harmanes alcaloïdes que l'on retrouve dans la vigne Banisteriopsis caapi, utilisée par les tribus amazoniennesà des fins médiumniques. Les enzymes de la glande pinéale agissent sur la mélatonine pour produire plusieurs substances potentiellement hallucinogènes. La production de mélatonine, de 6-MeOTHBC et de sérotonine est influencée par les variations du champ électromagnétique de la terre. Cela pourrait avoir des répercussions sur les états de conscience propices aux phénomènes psi.

La clé de la vie

Le mot sanskrit prâna dérive de la racine pra («premier»,
«primaire», «avant» ou «en avant») et de la racine an
(«respirer», «bouger», «vivre»). Donc prâna signifie « respirer en avant». Toutefois, le sens de prâna est beaucoup
plus large que celui de respirer. C'est également l'énergie
qui donne vie à notre corps et à toute matière dans
l'univers.
Connu sous le nom de qi en Chine, de ki au Japon et de
ka dans l'Égypte antique, et appelé biochamp par les chercheurs modernes, le prâna est l'énergie vitale : le pouvoir à l'intérieur de toutes les choses et de tous les êtres, des particules élémentaires aux formes de vie les plus complexes.
En tant que force vitale, le prâna se manifeste sur le plan
physique en tant que mouvement et sur le plan mental en
tant que pensée.
Le prâna est dans l'air, et pourtant ce n'est pas une composante physique de l'air. Tous les êtres vivants absorbent
le prâna à chaque respiration. L'oxygène et le prâna sont
tous les deux nécessaires pour rester en vie. L'oxygène circule
à travers votre système sanguin pour fortifier et réapprovisionner vos cellules sanguines. Le prâna circule à
travers votre corps subtil pour vous apporter force et
énergie. Le prâna ressemble aux courants électriques qui
courent dans votre corps, transmettant les commandes de
votre cerveau par le biais des nerfs. L'énergie pranique est
indispensable au maintien de l'homéostasie de votre organisme, et si sa circulation est entravée, vous risquez de
développer des maladies ou de mourir.
Votre forme physique n'est que l'un de vos corps. Vous êtes
un être multidimensionnel ayant un corps physique grossier
et un corps subtil, que nous appelons en Occident aura
ou champ d'énergie. Votre corps physique est visible à vos
yeux physiques. Votre corps subtil est invisible à vos yeux
physiques, mais visible à votre troisième oeil. En développant
votre perception subtile et votre vision spirituelle,
vous pouvez apprendre à voir ce champ aurique.
Selon la sagesse de l'Inde antique, vous avez un corps
triple : un corps physique grossier, un corps subtil et un
corps causal. À l'intérieur de ces trois corps se trouvent
cinq enveloppes: l'enveloppe de nutrition (corps physique
grossier), l'enveloppe d'énergie vitale, l'enveloppe mentale,
l'enveloppe de l'intellect et l'enveloppe de béatitude
ou corps causal. On parle ici d'enveloppes car, comme
des voiles, elles cachent votre atman lumineux (votre moi
supérieur). Vos enveloppes et vos corps subtils entourent
les plus grossiers et les englobent. Par conséquent, vous
habitez simultanément tous ces corps multidimensionnels.
Les pensées sont la forme de prâna la plus raffinée et la
plus puissante qui soit. Par conséquent, quand votre esprit
se détend et se dilate durant une séance de méditation profonde, votre énergie pranique croît de façon exponentielle.
En fait, la méditation est la façon la plus efficace d'augmenter
vos réserves d'énergie pranique.
La parole vibre d'énergie pranique, et certaines formes
de parole, telles que la prière et les affirmations, augmentent
l'énergie pranique. Les affirmations vraies, positives et
puissantes revitalisent et accroissent votre aura. À l'inverse, les paroles négatives et dommageables réduisent et rétrécissent votre aura.
L'enveloppe vitale de votre corps subtil consiste en un ensemble complexe de conduits d'énergie et de chakras (plexus d'énergie subtile), par lesquels le prâna circule et revitalise l'organisme. 
Ce système est une sorte de carte mère : l'intelligence qui sous-tend la croissance, la santé et l'entretien de votre corps.
Sous la forme de courants vitaux, le prâna circule le
long de conduits spécifiques, des tubes d'énergie. Selon les textes de l 'Inde antique, notre corps pranique en compte
72 000. 
Certains sont connus de l'acupuncture chinoise sous le nom de méridiens.
Votre corps pranique comprend de nombreux centres
d'énergie vitale concentrée appelés chakras. Ils apparaissent
sous la forme de vortex d'énergie pranique à des points
spécifiques de votre corps subtil. Leur principale fonction
est de diriger la circulation du prâna à travers votre système.
Le mot sanskrit pour chakra signifie «roue». On a choisi
ce nom parce que les chakras sont des plexus circulaires
d'énergie pranique concentrée: des centres d'énergie ayant
un moyeu et des rayons. Le moyeu est l'endroit où plusieurs
conduits d'énergie pranique se croisent, et les rayons correspondent au rayonnement de cette énergie pranique concentrée.La kundalini est associée à un serpent enroulé résidant à la base de votre colonne vertébrale.
Chez la plupart des humains, cette énergie demeure inexploitée,
enroulée sous le chakra racine. Lorsqu'elle s'éveille et remonte le long de la colonne vertébrale, elle ouvre les chakras, apporte santé, bienêtre, énergie et illumination spirituelle.
Le prâna raffiné de la kundalini peut uniquement circuler si vous avez atteint un niveau subtil de conscience. Lors d'une séance de méditation profonde, tandis que vous parvenez au stade appelé samadhi (équanimité entre l'esprit et le corps), votre respiration devient si raréfiée qu'elle peut sembler imperceptible. Puis votre esprit et votre corps entrent dans un état de quiétude, et votre respiration devient si éthérée qu'elle semble suspendue entre vos inspirations et vos expirations.
(ajouter les chakras)L’ajna est le centre de commandement, le lieu à l'intérieur de votre corps subtil où se produit l'illumination. C'est le centre de la lumière divine, de l'éveil spirituel, de la vraie sagesse et du savoir suprême.
La lumière divine entre par votre troisième oeil et rayonne
à partir de celui-ci. C'est le phare qui illumine votre route.
Il vous indique la voie de votre destinée et de votre mission
divine. Il met en lumière le plan divin de votre vie. Sa
lumière vous guide dans les ténèbres. Il vous permet d'atteindre votre véritable destination, malgré tous les pièges
et les embûches que vous pouvez rencontrer en cours de
route. Le troisième oeil est votre voie pour rentrer à la
maison. Il est le siège de l’esprit tourné vers l’intérieur.
Le nirvana (qui signifie «éteindre ou souffler une flamme») chakra est l'endroit où votre ego, avec toutes ses envies et tous ses défauts, est annihilé quand la kundalini passe à travers lui. Le développement spirituel peut être une source de
libération totale ou un piège séduisant. Si un individu
développe des pouvoirs psychiques qui ne sont pas accompagnés d'une transformation de l'ego, il risque de tomber sous la coupe d'un matérialisme spirituel, où l'ego se
nourrit de sa propre suffisance et de son caractère unique.
Sous le charme du rudra granthi, les gens peuvent en
venir à se sentir supérieurs aux âmes prétendument moins
évoluées et développer une certaine arrogance spirituelle,
un sentiment de satisfaction de soi et une fierté excessive
de leurs capacités intellectuelles. Ils peuvent utiliser à
mauvais escient leurs habiletés pour dominer les autres.
Dans les cas extrêmes, ils peuvent se retirer et vivre dans
un monde d'illusions, au point de souffrir d'hallucinations
et de perdre le contact avec la réalité.
Libérée du rudra granthi, votre conscience égotique,
mentale et physique se dissout. Votre sixième sens et votre
intuition se développent. Une fois que vous avez tranché le
noeud de la conscience de l'ego et de la fierté intellectuelle,
votre énergie spirituelle transcende la dualité et voit la
vérité. Votre conscience s'élève et votre âme individuelle
fusionne avec l'âme universelle et cosmique.

La prière affirmative est un processus qui vous permet de traiter (guérir et transformer) votre esprit jusqu'à ce qu'il prenne conscience de la bonté éternelle de Dieu derrière l'apparence des fausses limites. En changeant votre
esprit, vous pouvez changer le résultat des actions précédemment mises en branle par votre ancienne mentalité. La transformation survient quand vous mettez en place dans
votre esprit les conditions qui permettent à Dieu d'agir
en vous. Quand nous sommes convaincus que le but désiré
est déjà atteint, le pouvoir de l'intention nous aide à l'atteindre.
Votre moi supérieur possède un pouvoir et une autorité
illimités. Il est le puissant JE SUIS, votre divinité intérieure
: la présence de Dieu en vous. Si vous parlez avec une
telle autorité, vos paroles auront un grand pouvoir de
manifestation. Par conséquent, imaginez dans votre esprit
que votre nature divine, votre véritable moi supérieur, est
celle qui récite la prière. Quand vous dites les puissantes
paroles «JE SUIS», prononcez-les avec une voix imposante
et autoritaire. Sachez que votre divinité intérieure est à
l'oeuvre pour manifester le résultat escompté.
  • JE SUIS en contrôle.
JE NE FAIS qu'un avec Dieu.
JE SUIS la seule autorité dans ma vie.
JE SUIS divinement protégé par la lumière de mon être.
Je ferme mon aura et mon corps de lumière
Aux niveaux astraux inférieurs de l'esprit.
Et je suis à présent ouvert au monde spirituel.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.
Prière de l’armure divine :
]'ouvre à présent mon coeur à l'éclatante lumière de
l'amour de Dieu.
La radieuse lumière de Dieu se déverse à présent dans
mon être.
La grâce de Dieu remplit et entoure mon champ d'énergie
D'une grande beauté, d'une grande lumière et d'un grand
bien-être.
Je suis à présent à l'intérieur d'une bulle divine
De lumière radieuse, scintillante, irisée et de toute beauté.
Cette bulle divine est une sphère d'or multicolore
Qui remplit, pénètre et entoure mon champ d'énergie
D'une lumière blanc, violet, rose, bleu, vert et argenté.
Cette sphère de lumière invincible et d'une grande beauté
Me guérit, me protège et me scelle.
Je vois que tous les trous, toutes les perforations et toutes
les ouvertures
Qui ont déchiré mon champ d'énergie sont à présent
scellés
Par le blanc feu purifiant du Saint-Esprit
Et la magnifique lumière dorée de l'amour de Dieu.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Le faisceau de lumière :
Un magnifique faisceau de lumière divine est à présent établi. Au centre même de mon corps.
Ce faisceau de lumière s'étend du sommet de ma tête
Jusqu'à la plante de mes pieds
En passant par la ligne médiane de mon corps.
Ce faisceau de lumière d'une beauté et d'une gloire
incommensurables
Est embrasé par la pure lumière et le pur amour de Dieu.
Je suis centré, équilibré et protégé
Par le faisceau de lumière de Dieu, et JE SUIS en paix.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.
La lumière divine : JE SUIS la lumière divine.
JE SUIS la lumière de Dieu.
La lumière de Dieu me remplit et m'entoure à présent.
La lumière de Dieu me pénètre et m'inonde de sa paix.
La lumière de Dieu infuse mon être de son éclat.
La puissance et la gloire de la lumière de Dieu me
soulèvent.
JE SUIS glorifié par la lumière de Dieu,
Qui vibre en moi et autour de moi.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Déverrouiller le 3e œil :
J'invoque à présent la sainte présence de Dieu,
Afin d'accroître ma vibration et d'ouvrir complètement
mon troisième oeil.
Tout ce qui recouvre ou bloque mon troisième oeil,
Que cela soit connu, inconnu, conscient ou inconscient,
Est à présent retiré, guéri, libéré et relâché avec amour.
Mon troisième oeil est à présent déverrouillé, décontracté
et complètement ouvert.
Mon troisième oeil apparaît à présent dans toute sa gloire
Et inonde tout mon corps de sa luminosité.
Mon troisième oeil resplendit à présent d'un éclat
lumineux
Et me bénit, moi et tous ceux qui m'entourent.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.
Purifier le 3e œil : J'en appelle à présent au Saint-Esprit et à la puissance de Dieu,
Afin qu'ils guérissent, purifient et éliminent toutes traces
de calcification de mon troisième oeil,
Qu'elles soient d'origine spirituelle, émotionnelle, mentale
ou physique.
Tout ce qui rigidifiait ma glande pinéale a été dissout
Par la lumière du Saint-Esprit et la présence de Dieu.
À présent, je chasse, élimine et relâche
Toutes les croyances, habitudes et conditions négatives
Qui s'étaient logées et incrustées dans mon troisième oeil.
Je permets à présent à mon troisième oeil de s'extirper, de
se guérir et de se libérer
De tous les débris et rebuts qui ne me sont plus utiles.
]'en appelle au Saint-Esprit et à la puissance de Dieu,
Afin qu'ils inondent mon troisième oeil de pure lumière,
de la lumière de Dieu.
Mon troisième oeil est à présent ouvert à cette lumière
Et rempli de l'éclat, de la beauté et de la joie
Qui sont en Dieu. JE SUIS édifié, guéri et béni
Par la puissance de Dieu et le doux et lumineux éclat
De son amour divin.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Guérir le chakra du 3e œil :
La grâce et la sagesse de Dieu
Rayonnent et vibrent à travers moi.
JE SUIS la sagesse qui est en Dieu.
La présence aimante de Dieu remplit mon être de lumière.
Je suis à présent libre de mon attachement à l'ego.
Je me libère du besoin de me sentir membre d'une élite,
original ou incompris.
Je laisse de côté mes pouvoirs psychiques et tout sentiment
de supériorité spirituelle.
Je me libère des attachements à l'esprit.
Je coupe tous les liens avec l'intellect.
Je chasse toutes les croyances et les habitudes qui
m'enchaînaient.
Je m'abandonne à la grâce de Dieu
Et JE SUIS l'instrument de lumière de Dieu.
Que la volonté de Dieu soit faite dans tous les domaines,
maintenant et toujours.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Prière de guérison :
JE SUIS à présent rempli, soulevé et entouré
Par la substance dorée de la conscience de Dieu.
Je suis à présent débordant de l'amour, de la lumière et de
la vérité de Dieu.
Dieu remplit mon aura et mon corps de lumière
Avec cette substance dorée qui me guérit,
Qui ferme les portes de mon corps physique et subtil
Aux niveaux inférieurs astraux de l'esprit
Et qui me met à l'unisson de la conscience de Dieu.
Cette substance dorée et curative me guérit et me
soulève.
Elle éveille ma conscience à la conscience de Dieu en moi
Et dans toute la création.
JE SUIS à présent guéri et JE SUIS parfaitement à
l'unisson
De la présence de Dieu en moi et dans toute la création.
Je m'éveille avec amour à une plus grande conscience
De la présence de Dieu en moi et autour de moi.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Stimuler la production de soma:
Cette affirmation peut vous aider à éveiller et à stimuler la
production de soma (nectar d'immortalité) dans votre troisième oeil et votre glande pinéale.
Écoule-toi, soma, comme un ruisseau doux et grisant.
Écoule-toi, soma, élixir des dieux, bienfaiteur de
l'humanité.
Écoule-toi, soma, comme les courants de doux miel de la
lune.
Écoule-toi, soma, comme une vague de copieux
nectar.
Écoule-toi, soma, lumière liquide; circule à travers mon
corps.
Écoule-toi, soma, et Jais de mon corps un temple de
Dieu.
Écoule-toi, soma, comme un excellent ruisseau de pureté
et de santé.
Écoule-toi, soma, ouvre les écluses et déverse-toi dans
mon être.
Écoule-toi, soma, et remplis-moi d'éclat, de lumière et de
gloire.
Écoule-toi, soma, et engloutis-moi dans la substance
immortelle de Dieu.
Je m'abandonne à Dieu et JE SUIS en paix.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Absorption dans le nirvana:
Le centre secondaire du troisième oeil, le nirviitJa chakra,
est l'endroit où la kundalinï est absorbée par la conscience
de béatitude absolue. Cette affirmation porte sur cette
expérience d'union divine et de fusion suprême avec Dieu.
Fermez les yeux et imaginez que la subtile mais puissante
kundalini remonte lentement le long de votre colonne vertébrale, traversant chaque chakra et absorbant chacun des
éléments de ces chakras. Finalement, voyez la kundalini
arrivée au nirvana chakra au sommet de votre crâne. Puis,
récitez l'affirmation suivante à haute voix:
JE SUIS absorbé par la puissance dévorante de la kundalinï.
Je m'abandonne à la volonté de Dieu.
Mon être se dilate jusqu'à toucher l'infini
Tandis que mon faux ego disparaît dans la totalité.
Je suis rempli de la béatitude du nirvana.
Je prends conscience de la véritable nature de mon être
Et JE SUIS en paix.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.
Invocation du troisième oeil
Avec cette puissante invocation, vous faites appel aux êtres
divins de lumière et recevez leur aide, afin d'ouvrir votre
troisième oeil et de vivre un éveil spirituel. Invoquer des
êtres divins de cette façon produit un effet puissant et
profond.
Je lâche prise et laisse Dieu remplir mon troisième oeil
De l'éclat de sa lumière divine.
J'en appelle à tous les êtres divins de lumière
Qui viennent au nom de Dieu;
Remplissez mon troisième oeil de vos bénédictions
rayonnantes.
J'en appelle au magnifique Saint-Esprit,
L'esprit de vérité et de complétude;
Fais resplendir ton beau feu blanc et lumineux,
Afin que celui-ci remplisse et purifie mon troisième oeil
de son éclatante lumière blanche.
J'en appelle à Saint-Germain;
Remplis mon troisième oeil de ta flamme violette et
dévorante
Pour nettoyer, guérir et purifier mon troisième oeil,
Et accroître sa vibration au plus haut niveau de vibration
spirituelle
Que je puisse apprécier à ce moment-ci.
J'en appelle au brillant Jésus-Christ;
Remplis mon troisième oeil de ton étincelante lumière
dorée
De la conscience du Christ
Et Jais resplendir cette lumière dorée scintillante
À travers tous les atomes de mon corps
Et mes différents corps subtils :
Spirituel, mental, émotionnel, physique et matériel.
]'en appelle à Guaniyin et à la Vierge Marie;
Faites briller une belle lumière rose et chatoyante
Pour imprégner et infuser mon troisième oeil
De luminosité divine, de douceur, de tendresse,
De paix, d'amour, de compassion, de force et de sagesse.
]'en appelle à Bouddha;
Fais vibrer la lumière de la sagesse sur mon troisième oeil,
Permets-moi d'atteindre l'illumination spirituelle
Et libère-moi de la roue du samsara.
]'invoque Mahamuni Bahajj, le sage immortel;
Fais flamboyer dans toute sa gloire
Ta claire lumière resplendissante de l'illumination
Pour exalter, guérir, purifier et transformer mon troisième
oeil.
Je demande à présent à Bahaji de pénétrer dans mon
troisième oeil
La pure et claire lumière de l'illumination,
Qui m'ouvre à la conscience de la vérité suprême,
Qui permet à mon oeil spirituel de voir la réalité suprême,
Et qui accroît ma vibration au plus haut niveau de
conscience
Que je puisse apprécier à ce moment-ci.
]'en appelle à tous les êtres divins de lumière
Qui viennent au nom de Dieu,
Pour m'élever à un niveau de conscience supérieur,
Qui me permet de voir la vérité, de connaître la vérité et
de vivre la vérité.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

Traitement par la prière :
Les traitements par la prière s'appuient sur un processus
en neuf étapes qui vous aide à voir la vérité derrière les
fausses apparences. Cette méthode est une façon très
efficace de changer votre vie en changeant votre état
mental.
Traitement pour ouvrir le troisième oeil
Ceci est un traitement pour moi-même, (dites votre
nom au complet), pour parfaitement guérir, éveiller et
ouvrir mon troisième oeil, ou mieux.
Je sais et je reconnais à présent qu'il existe une puissance
et une présence à l'oeuvre dans l'univers et dans ma
vie : Dieu, le bon et l'omnipotent. Dieu est la source de
tout bien, la lumière de ma vie, la vérité de mon être.
Dieu est le guide divin, l'intelligence divine, la véritable
perfection de l'être. Dieu est perfection partout et en tout
lieu. Dieu est perfection ici et maintenant. Dieu est la
lumière divine à l'intérieur de moi, la source de la sagesse,
de l'intuition et des perceptions suprasensorielles. Dieu
est l'oeil qui voit tout, l'oeil de vérité et de sagesse divines.
Je fusionne à présent avec Dieu, pour former un tout
parfait et homogène. Dieu et moi ne faisons qu'un. Nous
ne sommes qu'un seul esprit. Dieu, mon conseiller
personnel, est en moi. Dieu est le phare de ma vie, celui
qui me montre la voie, le seul vrai guide sur le chemin de
la vie. La lumière, la sagesse, l'intuition et la perception
suprasensorielle de Dieu sont en moi, au coeur même de
mon être . JE SUIS l'oeil qui voit tout, l'oeil de vérité et
de sagesse divines .
Je déclare, par conséquent, pour moi-même, (dites
votre nom au complet), que mon troisième oeil est à
présent éveillé et ouvert aussi grand qu'il m'est permis de
l'apprécier à ce moment-ci.
À présent, je vois et je sais que mon troisième oeil est
ouvert, et je l'accepte. Je libère, je dissous, je délie et je
relâche tous les blocages qui maintenaient mon troisième
oeil fermé. Je me libère de toutes les tendances qui me
faisaient craindre la vérité. Je dissous toutes les croyances
qui m'amenaient à renier mes pouvoirs supranormaux,
parce que les gens auraient pensé que je ne suis pas
«normal ». Je chasse de mon esprit l'idée que je ne mérite
pas d'ouvrir mon troisième oeil. Je dissous tout ce qui
m'incite à croire que je ne le mérite pas. Je me libère de
mon attachement à l'ego et de tout sentiment d'infériorité
ou de supériorité.
]'accueille à présent dans mon intellect, mon coeur et
mon esprit de nouvelles croyances qui me seront profitables.
]'accepte à présent que mon troisième oeil soit nettoyé,
guéri et purifié. ]'accepte le fait d'être prêt à voir et
à connaître la vérité. ]'accueille à présent mes dons spirituels
et mes pouvoirs suprasensoriels. Je mérite de Jaire
l'expérience de la personne que je suis vraiment. Je mérite
d'ouvrir mon troisième oeil. ]'accepte à présent la vérité à
mon sujet en tant qu'être divin de lumière .
]'accepte de tout coeur le fait que mon troisième oeil
soit éveillé et ouvert aussi grand qu'il m'est permis de
l'apprécier à ce moment-ci. Je confie à présent cette prière
au soin de la loi spirituelle, sachant qu'elle se réalisera
aussitôt, par la grâce de Dieu, de façon parfaite.
Merci, mon Dieu, et AINSI SOIT-IL.

La communication intérieure avec l'Esprit peut se faire de trois façons :
1) en recevant des visions divines; 2) en
entendant des messages divins; 3) en recevant des émotions
divines. Par exemple, vous pouvez voir un ange ou
une lumière éclatante et éblouissante. Vous pouvez
entendre des paroles de réconfort ou de sagesse dans
votre esprit. Vous pouvez éprouver des sensations extatiques
ou encourageantes. C'est ainsi que l'Esprit communique
avec votre moi humain.
Vous pouvez apprendre à interpréter ces expériences
intérieures et à entendre la voix du divin. Vous pouvez
également apprendre à dire tout haut les messages que
vous recevez de l'intérieur au moment même où vous les
recevez. C'est ce que l'on appelle retransmettre en direct
les messages de l'Esprit.
Les messages réconfortants sont accompagnés de sensations
de joie, de bonheur, de paix, de sérénité et d'unité
extatique.
Visualisez ce rayon de lumière en train de vibrer, de
rayonner et de s'étendre vers l'extérieur à partir de vos
centres d'énergie, jusqu'à ce qu'il ait complètement englouti
votre champ d'énergie.
Cette belle lumière remplit votre champ d'énergie
d'amour divin, d'invincibilité, de joie et de satisfaction.
Sentez cette lumière divine vibrer et rayonner en vous et
autour de vous. Cette lumière s'étend à présent au-delà des
limites de votre champ d'énergie pour créer un pilier de
lumière divine, qui vous apporte force, puissance et
énergie. Dites à voix haute : «JE SUIS divinement protégé
par la lumière de mon être. »
Les gens reçoivent parfois des intuitions divines pour
ensuite ressentir immédiatement après des émotions négatives.
Cette expérience courante indique que la personne est entrée en contact avec !'Esprit, mais que la confusion, le doute, la peur et d'autres négations mentales se sont interposés pour démentir le caractère divin de l'expérience.
Assurez-vous que votre message intérieur ait passé les 10 tests. Un test n'est pas suffisant. Votre message doit
les passer tous les 10 si vous voulez être sûr d'être en
contact avec une voix divine et non une autre voix. Il suffit
de 8 secondes pour utiliser ces 10 tests. Vous avez bien lu :
HUIT SECONDES. Ce qui prend du temps, c'est de
demander : «Viens-tu de Dieu?», «Quel est ton nom?»,
«Donne-moi ton signal» et «Ai-je la permission de poser
cette question? ». Tous les autres tests sont instantanés et
automatiques.
Les témoins parlent : de cette lumière blanche au pouvoir guérisseur, de rêve prémonitoire, de prescience d’un drame national, de visions d’un être décédé, de la voix de Dieu qui avertit d’un danger, de rencontres avec des êtres angéliques, etc.
Le sens du mot « illumination» varie selon le contexte.
Il peut vouloir dire acquérir de nouvelles connaissances,
s'ouvrir à des idées qui nous étaient jusque-là inconnues
ou approfondir un pan du savoir. Mais son sens véritable
est beaucoup plus profond. Il renvoie à un état de
conscience supérieur et à un élargissement de la conscience.
Ceux qui ont vraiment atteint l'illumination vivent dans
une dimension complètement différente de celle des autres.
Ils voient le monde différemment et ils savent qui ils sont
réellement.
Quelles sont les implications de la découverte de votre
vrai moi? Vous n'avez plus à vous réincarner. Cela veut
dire que vous êtes libre de vivre dans le royaume céleste
en tant qu'être divin de lumière...

                   Liens interdisciplinaires

Ici, une précision s'impose: Songer que ce serait notre cerveau qui produit la pensée, serait la même chose que croire que les acteurs vivent à l’intérieur de notre télévision. Aujourd’hui, le cerveau est comparé à un ordinateur. Le problème est qu’il n’existe aucun ordinateur qui produise son propre programme : le programme est produit par un autre être, le programmateur, qui installe le programme dans l’ordinateur. Aussi, la pensée, l’imagination, ne sauraient naître à l’intérieur du cerveau : cela ne peut venir que de l’extérieur et être installé dans le cerveau. C’est une question de logique formelle, de raisonnement informatique. John P. Rose, de l’université d’Oxford, affirme que l’être humain est un être biologique, psychologique et spirituel.

D’après le théorème de Gödel, un système ne peut pas être capable d’exprimer une conscience de lui-même, notre corps ne peut pas être auto-conscient, la conscience doit donc être extérieure à celui-ci. De par une impossibilité mathématique, notre corps ne peut pas produire sa propre conscience. Dès lors, la conscience doit provenir de l’extérieur.

De 1990 à 1995, Rick J. Strassman a mené une recherche en expérimentant sur des dizaines de volontaires la mystérieuse molécule : la DMT, un puissant psychotrope. Voici quelques éléments de ce livre:

" La glande pinéale humaine ne fait pas réellement partie du cerveau. Elle est créée à partir de tissus spécialisés dans le palais de la bouche du fœtus. De là, elle migre au centre du cerveau, où elle semble avoir le meilleur siège dans la maison. Nous avons déjà remarqué la proximité de la glande pinéale et des canaux du fluide cérébrospinal, qui donne à ses sécrétions un accès facile aux régions les plus profondes du cerveau. En outre, elle se situe dans la proximité stratégique des principaux centres cérébraux émotionnels et sensoriels. Ces moyeux sensoriels ou perceptifs sont appelés colliculi visuels et auditifs, petites éminences de tissu cérébral spécialisé. Ce sont des stations relais pour la transmission des données sensorielles au cerveau, prenant part à leur enregistrement et leur interprétation. C'est-à-dire, les impulsions électriques et chimiques qui commencent dans les yeux et les oreilles doivent passer par les colliculi avant que nous ne les ressentions dans notre mental, sous la forme de visions ou de sons. La glande pinéale se trouve directement au-dessus de ces colliculi, séparée seulement par un canal étroit de fluide cérébrospinal. Tout ce qui est sécrété par la glande pinéale dans ce fluide s'installe dans les colluli en un instant. En outre, le cerveau limbique ou "émotionnel" entoure la minuscule glande pinéale. Le système "limbique" est une collection de structures cérébrales prenant intimement part à l'expérience de sentiments, comme la joie, la rage, la peur, l'anxiété et le plaisir. Ainsi, la glande pinéale a un accès direct aux centres émotionnels du cerveau. Pendant de nombreuses années, les physiologues considéraient la glande pinéale des mammifères comme l'équivalent de "l'appendice du cerveau". C'était un organe résiduel, un vestige, une 'régression' à notre [supposée] époque reptilienne, sans rôle connu. Cela changea quand le dermatologue américain Aaron Lerner découvrit la mélatonine en 1958. Cette découverte, et d'autres apparentées, ouvrirent ce que l'on pourrait appeler l'ère de "l'hypothèse mélatoninienne de la fonction de la glande pinéale". "

" Étant donné que la glande pinéale n'est pas constituée à partir du tissu cérébral, elle se trouve à l'extérieur de la barrière du sang cérébral, et devrait réagir aux produits chimiques et drogues apportés par le sang. Néanmoins, le corps protège la glande pinéale avec une farouche ténacité. Les poussées, liées au stress, d'adrénaline et de noradrénaline des surrénales, qui sont sécrétées dans le sang, ne vont jamais à la glande pinéale. Le système de sécurité de la glande pinéale, constitué de cellules nerveuses "aspirantes", ne fait que nettoyer l'adrénaline et la noradrénaline véhiculées par le sang d'une façon incroyablement efficace. Il n'est pas étonnant que cette barrière rende pratiquement impossible la stimulation de la glande pinéale pour qu'elle produise de la mélatonine le jour. De minuscules vaisseaux sanguins entourent la glande pinéale ; aussi, une fois qu'elle a fait de la mélatonine, l'hormone entre rapidement dans le courant sanguin et se répand dans tout le corps. La glande pinéale sécrète aussi de la mélatonine directement dans le fluide cérébrospinal, où elle peut affecter le cerveau encore plus rapidement."

Le DMT reproduit de nombreuses caractéristiques d'une expérience d'illumination, y compris l'intemporalité ; l'ineffabilité; la coexistence des contraires ; le contact et l'union avec une présence suprêmement puissante, sage et aimante, expérimentée parfois comme une lumière blanche; la certitude que la conscience continue après la mort du corps ; et la connaissance de première main des "faits" basiques de création et de conscience. Cela dit, le fait demeure, que la molécule de l'esprit ne nous conduit pas toujours à l'amour et à la lumière. Elle peut nous montrer de terrifiantes réalités et nous marquer aussi longtemps avec ces expériences que peut le faire n'importe quelle expérience terrifiante. Le DMT est une drogue potentiellement dangereuse. 

Ces sentiments extatiques peuvent être, en partie, liés à l'irruption puissante, induite par le DMT, de la bêta-endorphine cérébrale morphinomorphe. Le DMT a aussi stimulé une production massive, dans le cerveau, de casopressine et de prolactine. Les scientifiques croient que ces composants sont importants dans les sentiments de lien, d'attachement, et de bien-être avec les autres membres de l'espèce. Il se peut que l'élévation du niveau de ces produits chimiques cérébraux ait facilité la confiance de la part des volontaires, la relaxation dans les effets de la drogue, et le partage de problèmes puissamment personnels d'une façon qui semblait préalablement impossible.

Qu'arrive-t-il quand la molécule de l'esprit nous tire et nous pousse au-delà des niveaux physiques et émotionnels de conscience ? Nous entrons dans des mondes invisibles, que nous ne pouvons ordinairement sentir et percevoir, et dont nous imaginons à peine la présence. Ce qu'il y a d'encore plus surprenant, c'est que ces mondes semblent être habités. À un niveau neurologique, ce que nos volontaires ont rencontré, était peut-être une expérience hallucinatoire vive, résultant de l'activation par le DMT des centres du cerveau responsables de la vision, de l'émotion, et de la pensée. Après tout, nous rêvons et nous sommes complètement entraînés dans la réalité de l'expérience pendant ce temps. Les mouvement oculaires rapides qui se produisaient parfois chez nos sujets, peuvent avoir indiqué la présence d'un état de rêve "éveillé".

Le DMT permet un accès régulier, répété, et digne de confiance, à "d'autres" canaux. Les autres plans d'existence sont toujours là.

Comment cela pourrait-il se produire ?

Je ne prétends pas avoir une grande compréhension de la physique sous-tendant les théories des univers parallèles et de l'antimatière. Ce que je sais, cependant, me permet de les considérer comme des 'lieux' possibles où le DMT pourrait nous conduire, une fois que nous avons laissé le monde 'personnel' derrière nous.

Le DMT a fait voir des idées, des sentiments, des pensées, et des images, que nos volontaires n'auraient jamais imaginés. Les psychédéliques stimulent l'imagination, et, ainsi, ce sont des instruments logiques pour améliorer la créativité. 

  • L'hypothèse la plus générale est celle selon laquelle la glande pinéale produit des quantités psychédéliques de DMT à des moments extraordinaires de notre vie. La production de DMT par la glande pinéale est la représentation physique des processus non matériels, ou énergétiques. Elle nous fournit le véhicule qui nous permet de faire consciemment l'expérience du mouvement de notre force vitale dans ses manifestations les plus extrêmes. Voici des exemples spécifiques de ce phénomène.Quand notre force vitale individuelle entre dans notre corps fœtal, le moment où nous devenons vraiment humains, elle passe par la glande pinéale et déclenche le flux primordial de DMT. Ensuite, à la naissance, la glande pinéale émet encore du DMT. Chez certaines personnes, le DMT de la glande pinéale sert de médiateur aux expériences capitales de la méditation profonde, de la psychose, et des expériences du seuil de la mort. Quand nous mourons, la force vitale quitte le corps par la glande pinéale, émettant un autre flux de cette molécule psychédélique de l'esprit. La glande pinéale contient les éléments nécessaires pour fabriquer du DMT. Par exemple, elle possède les niveaux les plus élevés de sérotonine du corps, et la sérotonine est un précurseur capital pour la mélatonine de la glande pinéale. La glande pinéale a aussi la capacité de convertir la sérotonine en tryptamine, une étape importante dans la formation du DMT. Les seules enzymes qui transforment la sérotonine, la mélatonine, ou la tryptamine en composé psychédéliques, sont aussi présents dans les concentrations extraordinairement élevées de la glande pinéale. 
  • L'expérience de Cléo:  "j'ai senti le DMT entrer et il brûlait dans mes veines. Il était dur de respirer en lui. Puis les motifs ont commencé. Je me suis dit : "Que je vous traverse. " À ce moment ça s'est ouvert, et j'étais beaucoup quelque part ailleurs. Je crois que c'est alors que je suis sortie, dans l'univers - étant, dansant avec, un système stellaire. Je me suis demandé : "Pourquoi est-ce que je fais cela à moi-même ? " Et puis ça a été : "C'est ce que tu as toujours cherché. C'est ce que vous tous avez toujours cherché. " Il y eut un mouvement de couleur. Les couleurs étaient des mots. J’entendais ce que les couleurs me disaient. J’essayais de regarder dehors, mais elles disaient : "Entre". Je cherchais Dieu au dehors. Elles disaient : "Dieu est en chaque cellule de ton corps. " Et j'y pensais, totalement ouverte à cela, et je continuais de m'y ouvrir plus, et je l'ai fait entrer. Les couleurs m 'empêchaient de dire des choses, mais elles me disaient des choses, pour que non seulement j'entende ce que je voyais, mais que je le sente aussi dans mes cellules. Je dis "sentir", mais c'était comme aucun autre "sentir", plutôt comme savoir ce qui se passait dans mes cellules. Que dieu est en toutes choses et que nous sommes tous connectés, et que Dieu danse dans chaque cellule de vie, et que chaque cellule de vie danse en Dieu. Dans une lettre qu'elle envoya quelques jours plus tard, Cleo écrivait : j'ai changé. Je ne serai jamais {plus) la même. Dire simplement cela semble amoindrir l'expérience. Je ne pense pas que quiconque entend ou lit cela puisse réellement saisir ce que j'ai ressenti, puisse vraiment le comprendre profondément et complètement. L'euphorie continue dans l'éternité. Et je fais partie de cette éternité."

Le DMT injecté à différents dosages a suscité des effets de relaxation, d'anxiété ou de peurs, et des rencontres spéciales (Dieu, des entités extraterrestres, des univers parallèles, etc.). Il y a donc une corrélation évidente avec les récits d'expériences de mort imminente, sortie de corps, de voyages spirituels. Faut-il, et peut-on en déduire une simple activation par le DMT, produit par la glande pinéale, des centres du cerveau responsables de la vision, de l'émotion, et de la pensée? Rien ne le prouve vraiment puisque nous ne pouvons pas stimuler directement cette glande. Mais bien sûr, l'explication déterministe séduira certains...

D'autres facteurs sont à prendre en compte bien résumés sur le site http://www.2012un-nouveau-paradigme.com.

La glande pinéale est plongée dans le troisième ventricule du liquide céphalo-rachidien et, sous la pression des vases communicants, ces structures souffrent d’une pression semblable à celle que le cerveau éprouve, ces structures ayant un format semblable à celui du cerveau.

Ces structures sont des capsules, en cristaux d’apatite.


Mais pourquoi y’a-t-il des cristaux dans la tête ?

Auparavant, on pensait que la glande pinéale dégénérait avec l’âge et qu’elle n’avait pas la moindre fonction, mis à part faire émerger la sexualité jusqu’à l’âge de 13/14 ans, pour ensuite perdre toute fonction et se calcifier. De fait, un processus bio-minéral affecte la glande, la faisant se calcifier. Pour sa thèse de doctorat de l’université de São Paulo, le Dr Sergio Felipe de Oliveira a fait des recherches sur les cristaux de la glande pinéale au moyen de la diffraction des rayons X. Ce travail lui a permis de vérifier qu’elle ne se calcifiait pas mais, donnait lieu à la formation de structures organisées. Mais alors, quelle serait donc la fonction de ces structures à l’intérieur de l’organisme ?

L’étude par la diffraction des rayons X et par l’emploi d’autres techniques, lui a permis de découvrir l’existence des cristaux d’apatite. La tomographie par ordinateur et la résonance magnétique furent également utilisées. Il a ainsi pu observer qu’une microcirculation sanguine maintenait métaboliquement les cristaux actifs et vivants.

Ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance : l’apatite comporte de nombreux électrons à sa superficie, et repousse le champ magnétique. Lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux qui ricoche sur un autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier. Plus une personne dispose de cristaux, plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques. Les médiums ostensifs ont beaucoup de cristaux.

L’apatite est un minéral que l’on trouve aussi dans la nature sous la forme de pierres taillées. Les recherches montrent que ce cristal capte les champs électromagnétiques. Et le plan spirituel agit au moyen de ces champs. L’intervention divine s’effectue toujours en obéissant aux lois de la nature.

Les médiums, qui sont des personnes capables d’entrer en contact avec d’autres dimensions spirituelles, ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leur glande pinéale. Or, personne ne peut augmenter ou diminuer cette concentration de cristaux, c’est là une caractéristique biologique, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

La glande pinéale est un puissant récepteur, mais ce sont d’autres zones du cerveau qui décodent les informations reçues, telles que le cortex frontal cérébral. Sans cette interaction, les informations reçues ne pourraient pas être comprises. C’est pourquoi les animaux ne peuvent pas les décoder : les autres parties de leur cerveau n’ont pas cette attribution.

La glande pinéale capte ainsi des vibrations du spectre électromagnétique traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie. Elles sont archivées et elles réagissent au sein du cerveau de diverses manières. C’est sans doute pour cette raison que les hindous considèrent que la glande pinéale est la glande de la vie mentale, et du contact avec l’au-delà…

Notre tête est imperméable à la lumière, alors que la glande pinéale est atteinte par la lumière au travers de la rétine des yeux. Une partie de la lumière captée par les yeux forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée. Quant à l’autre partie de la lumière, elle régulera les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale.

Il y a aussi des hormones qui sont sagement régies par la Lune : toute grossesse saine dure neuf mois, ce qui est exactement la durée de l’année lunaire. Mais comment l’organisme accompagne-t-il cela ainsi ? C’est parce que la glande pinéale capte les émissions de la Lune et cela se répercute dans toute l’hormonologie régie par la Lune, qui régule les hormones sexuelles reproductrices.

Au cours des cycles de veille et de sommeil, c’est l’oeil qui capte la lumière et qui informe l’organisme de ce qu’il fait jour ou nuit. La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps.


Voici quelques-uns de ses bienfaits : 

— La bénédiction nous enlève tout le stress, tout le poids d’une situation. Nous n’avons plus à penser aux solutions, à chercher comment résoudre une situation à tenter de trouver l’issue ou la solution. C’est comme si nous pouvions délier de l’intérieur toutes situations non harmonieuses pour établir l’harmonie totale et parfaite. 

— La bénédiction génère en nous une grande paix, une force tranquille et une formidable énergie. 

— La bénédiction vient à bout de toutes les résistances, elle anéantit les obstacles qui se dressent sur notre chemin et nous permet de changer le cours des choses dans l’harmonie.

— La bénédiction multiplie les choses positives dans nos vies et nous permet de nous doter d’une plus grande solidité intérieure.

— La bénédiction nous permet d’aider quelqu’un à distance, de pacifier les autres et de voir se produire l’impossible. 

Bénir signifie reconnaître le bien infini qui fait  partie intégrante de la trame infinie de l'univers. Il n'attend qu'un signe de vous pour se manifester . (Pierre Pradervand)

Lorsque vous bénissez vous transformez ce que vous croyiez être l’ennemi (pensées, sentiment, l’autre, la situation, etc.) en ami. Ce qui, en apparence vous nuisait, se transforme pour votre plus grand bien. Cela simplement parce qu'en bénissant vous retirez le pouvoir de l’illusion de la matière afin de laisser s’épanouir la véritable Puissance qui est Divine.

L’Amour est la clé. La bénédiction est une porte qui s’ouvre sur une autre dimension de la conscience, de la Vie.
Comme l'écrivait Maurice Bellet, « ici, l'amour inconditionnel est feu, premier, absolu, sans dépendance, sans prétention : ce grand manque commun qui demeure dans l'urgence d'être comblé. Une présence dont l'absence est brûlure. Cette lumière incite à demeurer dans le don, le pardon, la suprême innocence qui traverse tout, la générosité qui espère sans point d'appui tout en se disant, intraitable, au cœur de la Ténèbre. Une aventure infime et infinie, l'origine originante de tous les possibles que rien n'épuise ni ne mesure. Foi envers autrui, foi envers soi-même, avancée vers l'horizon de la vie heureuse : la Pacification. »
Pour cela, il est nécessaire de bien articuler:
L’égo, le mental et l’Être : Comme aime à le dire Eckart Tolle, « la structure même du soi égotique comporte un besoin d’opposition, de résistance et d’exclusion destiné à maintenir le sentiment de séparation dont Le soi égotique dépend sa survie. C’est donc « moi » contre « l’autre », « nous » contre « eux ». L’ego a besoin d’un conflit avec quelque chose ou quelqu’un. Cela explique pourquoi on recherche la paix, la joie et l’amour, sans pouvoir les tolérer très longtemps. On prétend vouloir le bonheur, mais on est accroché au malheur. En définitive, votre malheur ne vient pas de votre condition de vie, mais du conditionnement de votre esprit. Le mental humain, dans son désir de connaître, de comprendre et de contrôler, prend ses opinions et points de vue pour la vérité. Il dit : c’est ainsi que cela fonctionne. Vous devez dépasser la pensée pour vous apercevoir que, peu importe comment vous interprétez « votre vie », celle d’un autre ou son comportement, et peu importe le jugement que vous portez sur une condition, ce n’est qu’un point de vue parmi maintes possibilités. Ce n’est qu’un amas de pensées. Mais la réalité est un ensemble unifié dans lequel tout est entrelacé, où rien n’existe en soi ni isolément. La pensée fait éclater la réalité ; elle la découpe en fragments conceptuels. Le mental, cet instrument utile et puissant, devient fort contraignant s’il s’empare totalement de votre vie, si vous ne voyez pas qu’il constitue un aspect négligeable de la conscience que vous êtes. MAIS, je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je ne suis pas le contenu de ma vie. Je suis la vie. Je suis l’espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le Présent. Je Suis. Lorsque vous savez qui vous êtes vraiment, un sentiment de paix durable et vivant s’installe. On pourrait l’appeler la joie, car c’est bien la nature de celle-ci : une paix vivante et vibrante. C’est la joie de reconnaître en soi l’essence de la vie, celle qui précède la forme. C’est la joie d’Être - d’être qui on est vraiment. La vie de la plupart des gens est menée par le désir et la peur. Le désir, c’est le besoin de vous donner quelque chose qui vous permettra d’être davantage vous-même. Toute peur est celle de perdre, donc de subir une diminution, d’être amoindri. Ces deux mouvements occultent le fait que l’Être ne peut ni s’ajouter ni se soustraire. L’Être dans sa plénitude est déjà en vous, maintenant. » Quand on parvient à le réaliser une libération s’opère : plus besoin d’être davantage ! On peut voir ce qui se présente dans le moment présent, ce qu’il contient de beau, de bon, d’utile, de nécessaire ou d’agréable, voir cela aussi dans les autres rencontrés. De quoi entraîner une spirale positive : Ainsi la dopamine, qualifiée d'hormone de l'action, intervient dans l'anticipation, la motivation, la projection d'émotions positives et nous pousse à positiver, à avancer. Un bon niveau de dopamine encourage l'activité, trop de dopamine incite à rechercher des situations à risque, mais à l'inverse, un déficit de cette substance (ce qui est une caractéristique de la maladie de Parkinson) trouble les mouvements et rend léthargique.

Autre vaccin anti chagrin : la sérotonine.
Ce neurotransmetteur fabriqué dans des neurones du tronc cérébral est indispensable pour réguler nos humeurs. Stimulé par la passion amoureuse, les relations sociales, les pensées positives, les contacts physiques, il agit comme un euphorisant. On observe un déficit important de sérotonine chez les personnes en dépression ou simplement malheureuses parce que séparées d'un être aimé. Citons également les endorphines et enképhalines, bien connues des sportifs sous le nom d'hormones du plaisir. Ces substances produisent un effet euphorique, anxiolytique et antalgique. Elles modulent le message douloureux, inhibent sa transmission dans le cerveau et provoquent une sensation de bien-être immédiat lors de leur réception par les cellules nerveuses. Leurs fluctuations régulent les états de stress et d'anxiété.

Nous sommes bien en effet à la recherche :
D' un lieu où renaître. Il sera lié au vide quantique appelé aussi le champ du point zéro. 

Son existence a été confirmée en 1999 par le satellite Chandra, capable de détecter des champs d’énergie invisibles, qui confirme ce que s’imaginaient les scientifiques : Ce champ ressemble à la structure filamentaire du réseau neuronal, et il contient le 95% de l’énergie et de la matière sombre. Tout en provient et tout y retourne ! L’univers y puise son équilibre. Est-il déterminé ou indéterminé ?

Pour Philippe Guillemant, l'ensemble de l'univers serait un organisme en croissance. Son futur n’est pas déterminé uniquement par le hasard ou les lois qui le régissent, il serait en formation de la même façon qu'un organisme, et l'univers recevrait ses informations de l'ensemble des êtres qui le composent.

Passé, présent, futur : une illusion vraiment ?

En Mars 1955, quand son ami de toujours, Michele Besso, décéda, Einstein écrivit une lettre à la famille de ce dernier : « Il a quitté ce monde étrange juste un peu avant que je ne le fasse à mon tour. Cela ne signifie rien. Les gens comme nous, qui croyons à la Physique, savons que la distinction entre le passé, le présent et le futur est seulement une illusion, très persistante, mais une illusion quand même. »

Cette question débattue en physique est reprise avec des conclusions différentes par Philippe Guillemant. Il s’en explique ainsi sur son site.  Pour Thibault Damour

•    Le futur est déjà là, 

•    L'espace-temps est un bloc élastique à 4 dimensions, 

•    Cet espace-temps est susceptible d'évoluer parmi différentes versions de blocs superposés qui correspondent aux mondes multiples de la mécanique quantique, et ceci hors du temps présent qui n'a pas de sens en physique, 

•    Le futur peut avoir une incidence sur le présent par rétro causalité (ou causalité rétrograde ou rétro chrone). 

Nous avons là, en dehors de la notion de libre arbitre, tous les ingrédients de la Théorie de la double causalité, qui me conduisent à quelques remarques :

•    Le fait de parler de plusieurs ou d'une infinité d'espace-temps à 4 dimensions introduit d'emblée une 5ème dimension au moins, ce qui n'est pas étonnant puisque la théorie des cordes à laquelle semble adhérer Thibault Damour en introduit 11. 

•    Je pense, comme beaucoup de physiciens parmi lesquels Stephen Hawking, que la possibilité que l'univers évolue selon différentes formes qui le feraient passer d'un bloc à un autre (dans l'ensemble de tous les blocs possibles superposés) est liée au mécanisme quantique de réduction d'états déclenché par les observateurs de notre univers.

•    Le fait d'envisager ce passage d'un univers-bloc à un autre (univers parallèle) réintroduit d'office la fonction du temps présent, puisque toute observation se fait nécessairement au temps présent. 

•    Il reste à savoir si cette fonction du temps présent opère une sélection par hasard, ou si cette sélection pourrait dépendre de notre libre arbitre. 

  Le temps n'est donc pas ce qu'il semble être. Il ne s'écoule pas dans une seule direction, et le passé et le futur sont simultanés.  

Philippe Guillemant en déduit naturellement l’existence du libre arbitre – il faut bien que quelque chose soit en lien avec ces univers superposés - qui serait assorti d'une intensité, d'une amplitude mesurant sa capacité d'œuvrer directement sur le futur. Cette capacité, cette intensité, cette amplitude, ce serait tout simplement l'Amour.

L'essence du moteur du libre arbitre serait alors l'Amour. Cela nous conduit à imaginer notre lien avec le passé, présent et l’avenir sous forme de lignes temporelles qui s’ajustent de manière extérieure, transcendante et parfaite à chacun d’entre nous. En conséquence, c’est l’immanence qui est en réalité une illusion. Et ce constat vient tout changer ! 

Il existe donc un mécanisme régulateur du futur de l'univers qui est tout simplement notre conscience – notre âme-esprit - qui transcende notre cerveau biologique, à travers laquelle va pouvoir s'exprimer notre libre arbitre. Une vague intention sera inefficace, une intention déterminée et bien focalisée – comme la prière - apporte une réponse si nos intentions sont généreuses et désintéressées. Un homme mu et déterminé par son ego ou son mental a peu d’influence sur le Futur : il vit dans son passé-présent uniquement. Il y a donc comme le postule Philippe Guillemant une causalité qui dépend de nous, de notre vouloir humain, et une autre qui vient du Futur, de l’Indéterminé avec lequel nous pouvons interagir. Le libre arbitre y serait l’Amour assorti d'une intensité, d'une amplitude – l’esprit et l’âme - mesurant sa capacité d'œuvrer directement sur le futur au même titre que la lumière, l'énergie ou la matière. Cette approche novatrice est appelée à être vérifiée dans notre vie quotidienne comme une vérité crue, confessée, attestée, expérimentée mais aussi comme ces intuitions, inspirations, prémonitions, heureux hasards, ces coïncidences et synchronicités qui nous sont donnés en réponse à nos souhaits et intentions.
L'intrication quantique suppose la simultanéité des univers: tout peut y être modifié. Les nouveaux futurs créés glissent dans le présent et le passé, de sorte qu’il faut abandonner la représentation de l'évolution de Darwin. Toutefois, rien ne se fera sans notre consentement, malgré nous ou en dépit de nous ! Quand nous modifions notre avenir par rétro-causalité, nous le faisons par le biais de l'amour, qui est l'énergie fondamentale transportée par l'émotion qui lie très intensément nos pensées, nos intentions et nos convictions intimes; nos destins sont un ajustement permanent que nous favorisons à travers l'authenticité de l'être, de nos pensées et grâce à l'amour que nous mettons dans tout ce que nous faisons ; nos possibles vont surtout dépendre de  l’abandon de nos conditionnements car l’Éveil est le lieu où renaissent l’amour,  la liberté,  l’intuition,  la raison, la vigilance, la foi,  la confiance, le détachement,  la gratitude, etc.

L'Eveil se fait par un type de communication très spécifique: par la communication gamma et par les ondes scalaires.

L'échange d'informations est permanent;  il se fait depuis la Singularité où tout est équilibre, harmonie, jusqu'à la périphérie, jusqu'au chaos. Nous procédons de ce mouvement permanent de flux et de reflux par notre Conscience cosmique. 

Nassim Haramein nous enseigne que tout est issu du vide, de cette matrice divine ; que nous en sommes issus comme toute la matière, et que nous y retournons en permanence pour informer le vide, informations qui seront stockées dans l'espace-temps. Ainsi, nous apparaissons et nous disparaissons sans arrêt à un rythme très rapide et à la vitesse de la lumière. La moitié du temps, nous sommes issus du vide...et l'autre, nous informons le vide. C'est aussi le mouvement de la conscience qui nous informe par rétroaction que nous existons. C'est la structure du double tore qui le permet. C'est un échange permanent d'informations qui nous affecte, du dedans vers l’extérieur et de l’extérieur vers le dedans: nous co-créons en permanence la réalité. 

La méditation prend alors une autre tournure : Fermez les yeux et prenez conscience que l’espace dont vous êtes fait et qui vous entoure vibre comme un cristal.

 Puis imaginez que le taux de vibration de votre structure biocristalline dans la structure du vide est équivalent aux informations qui se diffusent en vous et hors de vous – de la même manière qu’un récepteur à cristal accordé sur une certaine fréquence vous permet d’entendre une station radio spécifique.

 Si le corps est l’antenne de la radio, le bouton de syntonisation est le cœur qui définit les fréquences d’informations reçues grâce au rythme de la dynamique des fluides de votre corps, celles-ci pouvant être modifiées par votre état émotionnel. Le cœur avec ses battements constituent l'oscillateur le plus puissant de l'organisme : son champ magnétique généré par l'activité électrique est le plus puissant de ceux produits dans l'organisme: 

◾Le champ électrique du cœur est 100 x plus puissant que celui du cerveau 

◾Le champ magnétique du cœur est 5000 x plus puissant que celui du  cerveau

Ce centre neuro-cardio-vasculaire communique avec notre corps par les ondes gamma et par le liquide céphalo-rachidien. 

«Une cellule donnée dans le cerveau reçoit des milliers d'entrées, mais elle peut choisir de n'en écouter qu'une et d'ignorer le reste. En outre, ce choix peut changer à tout moment», résume le Dr Edvard Moser, directeur du Kavli Institute for Systems Neuroscience, qui déclare: «Nous pensons que la commutation gamma est un principe général dans le cerveau, qui sert à renforcer les communications entre les régions cérébrales.»

Pourquoi cette communication gamma ne serait-elle pas LE principe général de communication avec l'Univers? Apparaître hors du vide et disparaître en lui est comme une respiration : cela se fait même si nous n'en avons pas conscience. Cela se fait indépendamment de nos croyances et convictions intimes : nous sommes tous en lien avec le vide, la Source, Dieu, que nous soyons athées, agnostiques ou croyants. Ce positionnement est devenu caduc ! Nous ne pouvons pas éviter d'apparaître ou de disparaître hors du vide. Pas plus que nous ne pouvons ne pas donner ou recevoir d'informations. 

Nous sommes dès lors tous liés par une grille électromagnétique qui reçoit et émet les impulsions de la vie.

Tout dans notre corps est formé d’énergie. Chaque cellule est un mini-circuit oscillant comme l’on démontré les admirables travaux de Georges Lakhovsky il y a près d’un siècle. Nous considérons que la zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen de 7000 et 9000 unités Bovis (UB) mesuré par radiesthésie. Depuis plus de dix ans, nous observons que le taux moyen a tendance à augmenter. nous atteignons parfois le record de 9500 UB, voire de 10000 U. Un état qui porte pour certaines personnes à la surexcitation, alors que pour d’autres elle conduit à l’ouverture de l’esprit et de la conscience sur d’autres dimensions. Malheureusement, la baisse de ces fréquences vibratoires est beaucoup fréquente. les causes proviennent d’un mode de vie déséquilibré comme on le connaît trop bien dans notre société: stress, alimentation industrielle, sédentarité, mauvaise respiration, tabac, drogue…Mais entrent aussi en ligne de compte, les pensées négatives sur soi-même et sur les autres, les perturbations géobiologiques des lieux de vie, les champs électromagnétiques artificiels. 

Ainsi, lorsque le taux vibratoire passe en dessous de 6000 UB, la personne arrive dans un zone propice à la maladie. 

Cette grille possède plusieurs niveaux vibratoires et selon notre propre taux d'émission et de réception, nous entrons en contact avec ceux qui vibrent sur la même fréquence.. Plus notre fréquence s'élève et plus nous pouvons capter de belles choses, du bonheur, de la joie, la santé, la prospérité et tous sentiments positifs et état d'être divins...

Le champ énergétique de la conscience oscille et capte des informations différentes d'une personne à l'autre: l'antenne peut capter beaucoup d'informations ou, au contraire, beaucoup de bruit. L'ajustement, le rythme, va dépendre de notre état émotionnel qui a un effet sur la cohérence neuro-cardio-vasculaire; notre captation sera aussi affectée par notre mode de vie ou par notre environnement. Là aussi, l'échange d'information se fait en permanence. C'est une nécessité car nous sommes faits de quelque 100'000 milliards de cellules. Toute l'information est holographique; elle passe par les molécules d'eau qui structure ensuite l'ADN, et non l'inverse; si l'on retire les 10 couches d'eau présentent dans la structure de l'ADN, plus rien ne se passe!

C'est aussi le cas pour la conscience ou le corps: les cellules s'organisent de façon très complexe à travers le champ d'informations par des feed-back avec l'eau qui doivent être en mesure de coordonner les quelque 100-200 TRILLIONS de réactions chimiques qui se produisent chaque SECONDE au niveau cellulaire à l'intérieur du corps humain ! La même chose se produit avec le spin, le vortex: le tourbillonnement est là où se trouve notre singularité; au centre se trouve la quiétude et plus on l'atteint plus la dynamique tourbillonnaire du spin augmente autour de nous et avec elle l'inspiration ou l'influence autour de nous. Tout cela même à la conscience que nous sommes UN; c'est la plus haute connaissance, celle qui va nécessité de chacun-e des choix qui vont avoir un impact sur le champ morpho-génique; cela se fera par feedback successifs: nous donnons au champ de nouvelles informations dont il va tenir compte et nous donnant de nouvelles informations, etc.

Ces échangent permettent aussi une synchronisation de nos hémisphères cérébraux. La plupart du temps, chaque hémisphère de notre cerveau engendre des signaux qui sont indépendants des signaux générés par l'autre hémisphère. Par contre, lors de certains états d'expansion de conscience, on a observé que l'activité électrique des hémisphères se synchronisait. Les chercheurs ont remarqué que cette synchronisation se produisait au cours de méditations profondes ou de périodes de créativité intenses, lors desquelles les deux hémisphères tendent à s'harmoniser l'un à l'autre pour atteindre un rythme unique et cohérent. Il existerait donc une corrélation entre le comportement de l'homme et l'activité de ses ondes cérébrales.
La synchronisation favoriserait un sentiment d'unicité où l'individu fonctionne d'une façon plus intuitive. Il peut être en son être véritable.

Ce sont les ondes gamma qui le permettent au mieux ; pour favoriser une grande activité cérébrale, il faut associer les 3 cerveaux – reptilien, mammélien et néocortex – à travers de l’intensité, de l’affectivité et de la raison. Qu'en est-il de nos intentions? Pour Philippe Guillemant « La question reste ouverte concernant l'action de la conscience ou le pouvoir de l'intention. Je pressens néanmoins qu'il doit s'agir d'une action électromagnétique, car si l'on considère la capacité de la nature à faire émerger toute la complexité et l'organisation du vivant, en comparaison avec la pauvreté de notre technologie pour ce qui est de fabriquer des systèmes artificiels de type humanoïde par exemple, il est légitime de se demander si dame nature ne maîtrise pas beaucoup mieux que nous la communication électromagnétique et tout ce qui s'en suit. (…) il n'est pas inconcevable que cette information puisse jouer un rôle déterminant et structurant sur nos lignes temporelles.

L'amour dont il est question ici n'est pas l'amour au sens où on l'entend habituellement ni au sens "new-age". Il n'est pas un produit de l'activité cérébrale, contrairement au désir. Il est une essence fondamentale de l'espace intérieur, au même titre que la lumière dans l'espace extérieur. Il s'agit de l'essence du (moteur du) libre arbitre. Si le libre arbitre définit un archétype vers lequel on tend, il faut encore définir la puissance (ou l'intensité) avec laquelle on tend vers la réalisation de cet archétype. C'est ce que j'appelle l'amour, faute de trouver une meilleure appellation, car on tend vers ce que l'on aime, tout simplement. L'amour et le libre arbitre sont indissolublement liés, tout comme une forme (un contenant) est indissolublement liée à son contenu. Cela n'a rien à voir  avec l'amour au sens du désir par exemple, car le désir a plutôt l'effet contraire. Et il se traduirait, via la conscience par une intensité et une amplitude des oscillations gamma en lien avec le Tout.

L'illumination ou l'éveil sont des manières de dire et d'acquérir de nouvelles connaissances, de s'ouvrir à des idées inconnues, d'approfondir de nouveaux savoirs qui conduisent nécessairement à  une forme de respect:

« Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres (Nelson Mandela). »
L’irrespect, explique Stéphane Clerget, c’est ce besoin conscient ou irréfléchi de rabaisser l’autre, de le nier dans ses droits, dans sa liberté. Bien sûr, il peut se produire des conduites irrespectueuses totalement involontaires, mais dans l’ensemble cela procède toujours d’une volonté de toucher, d’atteindre l’autre, de le punir, l’empêcher, l’entraver, de le vomir ou de le dévorer, de faire le maître dans sa vie, de l’utiliser comme faire valoir, etc.

À l’inverse, le respect, c’est reconnaître à l’autre la même humanité, la même valeur qu’à soi-même. Le respect est d’abord une attitude existentielle qui consiste à reconnaître que les opinions, les sentiments, les envies de chacun ont une valeur.

 .