Ou le voyage aux confins de la conscience: 
c'est aussi un livre né de la rencontre d’une scientifique et d’un psychothérapeute avec un jeune homme qui dit « sortir hors de son corps » depuis l’enfance. Rencontre qui va bouleverser la vie de ce dernier et l’emmener toujours plus loin à la découverte de ses capacités. Pendant dix ans, tous trois vont tâtonner, explorer, tester et sans cesse repousser les limites de Nicolas Fraisse, en s’appuyant tantôt sur les connaissances de Sylvie Dethiollaz, la scientifique, qui voit ses savoirs théoriques ébranlés, tantôt sur l’expérience de l’humain de Claude Charles Fourrier, le psychothérapeute, qui se réfère à son propre vécu. Un parcours passionnant, parsemé d’épisodes étonnants et d’anecdotes tout aussi étranges que déroutantes. Une aventure hors du commun, à la découverte des « sorties hors du corps », de la « vision à distance », de la « télépathie » et de bien d’autres phénomènes stupéfiants, qui les conduira à une ultime expérience dont les résultats défient toute rationalité. Une étude qui soulève des questions essentielles quant à la véritable nature de la conscience et de la réalité, et renvoie chacun au mystère de l’existence.

Voici un survol du livre:
Les sorties hors du corps (OBE, les décorporations font partie des états modifiés de conscience (EMC). La plupart de médecins et neurologues attribuent les sorties de corps à un état dissociatif, à des hallucinations produites par des stimuli détectables dont les causes peuvent être multiples. Elles sont associées toutefois à une perte de réalité, ce qui n'est pas le cas des OBE. Ainsi, Nicolas Fraisse peut raconter tout ce qui lui arrive en détails:

Avec lui, le lien entre OBE, EMC et traumatisme d'enfance conscient ou non a pu être mis en évidence. Leurs capacités étaient d'abord une manière de fuir une situation perturbante. Mais si le lien est fait, alors les émotions peuvent perturber une OBE, l'entraver ou l'empêcher; Nicolas était homosexuel, encolère avec une partie de sa famille, plutôt méfiant envers les hommes et toute emprise sur lui. Sa capacité l'a rendu hypersensible et renfermé: comment en parler dans une société qui nie tout ? Son homosexualité révélé aux parents a été aussi un choc mais moins cependant que la mort de sa grand-maman. Sa rencontre avec un petit ami à l'écoute et prévenant va lui permettre de rester ancré dans la réalité même si quelques accès de jalousie lui vaudront des OBE pour vérifier ce que faisait son conjoint.

L'OBE serait une capacité naturelle que nous pratiquons durant notre sommeil sans nous en souvenir. Elle est attestée dans toutes les cultures; chez le prophète  Elysée, Platon l'enseignait, et selon certaines études menées 10% des personnes interrogées disaient en avoir fait l'expérience et les 2/3 plusieurs fois. Lors d'une expérience, Nicolas a fait son OBE, est revenu avec le souvenir de l'image projetée, la tour Eifel qu'il a dû dessiner, comme si ses capacités intellectuelles ne fonctionnaient plus de la même façon ! Les OBE peuvent se faire pour fuir la douleur; le retour être motivé par la peur. Les déplacements sont immédiats, liés au corps subtil, aux pensées et représentations des sujets. Nicolas mis en confiance a progressé: il a fait l'expérience d'un effet vortex - très semblable au tunnel des EMI - qui l'entrainait ailleurs, plus loin, et même dans des endroits inconnus comme le lieu du nouveau local de l'association, qu'il n'avait jamais vu et dont il ignorait tout. Nicolas précise qu'en sortie de corps, il ne voit pas la scène, il est la scène en couleurs pastels qu'il perçoit à 360o , la conscience qui se trouve partout; même les malvoyants racontent la même expérience; les sons, les odeurs, le goût ou le toucher sont plus atténués et sont reconstitués a posteriori en fonction de la situation. Le temps en OBE ne se déroule pas de la même manière; certaines rencontres se font: avec des défunts, des présences positives indéfinies, d'autres plus agressives et néfastes, ou encore avec des personnes vivantes elles aussi en OBE. Celles-ci peuvent se produire au volant, au travail, lors d'un spectacle: les personnes poursuivent leur activité automatiquement et peuvent répondre à des questions.

2007-8: Pour la suite de l'expérimentation, décision est prise de procéder avec des tests en double aveugle via 2 ordinateurs qui choisiront les séquences d'images à vérifier sans que nous les connaissions. Demande est faite aussi à Nicolas de cultiver son don de voir à distance; ces dispositions ont été testées par les USA et la CIA entre 1970 et 1995, dans le cadre du fameux projet Stargate avec des résultats statistiques largement au-delà de ce que le hasard aurait pu produire. Le don de Nicolas sera confirmé de multiples manières avec la TSR notamment lors d'une émission en janvier 2013 où il lui sera demandé de décrire exactement ce qu'il voyait dans la boulangerie située à une centaine de mètres de chez lui. Un caméraman s'y trouvait qui prenait les photos au fur et à mesure de ses descriptions. p.87 Il peut provoquer la vision à distance plus facilement qu'une OBE et dans cette dernière, il perçoit davantage de choses autour de lui. Mais ces nouvelles facultés incluaient aussi des aptitudes télépathiques: Nicolas était de plus en plus gêné par des voix envahissantes, des bruits incessants qui le faisait craindre de devenir fou; il pouvait percevoir des pensées, décevantes parfois, ou en être incapable avec certaines personnes. L'équipe lui a enseigné des manières de se relaxer pour lutter contre cet envahissement.

La télépathie pourrait être liée aux ondes scalaires: elles proviennent du cosmos, forment un bruit de fond dans notre environnement; elles seraient continuellement réémises par les roches, l'eau, les végétaux, les animaux et les humains; de nature électrique, elles progressent toutefois en vortex et se chargent de tous les champs qu'elles traversent; elles fonctionnent en mode émetteur-récepteur; notre cerveau en produit aussi; un ajustement est donc imaginable avec transmission d'énergie et d'informations. Nicolas peut en témoigner, il en a fait l'expérience avec un prof d'anglais, en devinant des savoirs médicaux, ou en récitant une liturgie en latin. Nicolas fera aussi l'expérience du noir terrifiant quand ses pensées ne parvenaient pas à appréhender la nouveauté. Ce stress s'ajoutait à des difficultés familiales et professionnelles qui ont déclenché une nouvelle étape appelée en Inde la Kundalini: cette énergie vitale issue du sacrum est associée à des sensations de chaleur extrême, des picotements, des fourmillements, des vibrations, des excitations sexuelles, des douleurs violentes ou récurrentes, des flashs visuels et auditifs et des spasmes. Associée au 7è chakra elle offre une communion avec le Tout. Nicolas apprendra à canaliser cette nouvelle sensation. Les expérimentateurs vont lui demander d'être couplé à une balance reliée à un ordinateur: lors d'une OBE, il y aura une perte de 45 grammes qui reviendra progressivement. Nicolas réussira 7 tests sur 40, sans jamais toutefois donner une fausse réponse: dans les autres cas soit il n'arrivait pas à quitter son corps, soit il n'arrivait pas à aller dans la salle de test. Ces résultats écartent la possibilité du hasard. Malheureusement, durant les 6 mois de la fin 2008, Nicolas ne parvient pas à sortir de son corps de sorte que le Conseil de la Fondation Odier décida de mettre l'accent sur d'autres projets.

Début 2009, Nicolas va à nouveau franchir un cap: celui des voyages dans l'espace par un tourbillon flash qui lui fait visiter nos planètes proches et d'autres plus éloignées dans la galaxie. Nicolas y rencontre une présence qui va le guider, le sermonner, l'inviter à défendre la vie et à grandir comme devait le faire l'humanité si elle ne veut pas s'auto-détruire. Dans le même temps, les expérimentateurs lui demandent de se déplacer lors de ses OBE pour les rejoindre au centre, mais Nicolas ne le pourra pas car une croix chrétienne va apparaître dans le vortex comme pour lui barrer le chemin. Ses voyages cosmiques vont finir par s'estomper peu à peu. Une autre aventure va commencer le 5 janvier 20 10: Nicolas se retrouve dans le corps d'un homme. Il est Robert qui regarde un match à la tv, qui fait l'amour à sa femme ou conduit sa voiture. Lors de ces incorporation, il n'a pas accès au psychisme de l'hôte. Il y parviendra une fois avec Robert en lui faisant dire plusieurs fois bonjour aux convives attablés. Mais, ce sera pour constater ensuite les dommages produits sur le couple. Nicolas ne va plus incorporer cet homme. À l'été, tout reprend, et il va même pouvoir incorporer des animaux: il gardait ses facultés de décision et de jugement, ses émotions, ses ressentis physiques; il parviendra à capter des pensées de l'hôte sans pouvoir accéder à ses émotions. Ces expériences vont le réconcilier avec le genre humain et le mener plus avant sur le chemin de la compassion. Lors d'une de se venues à Genève, le 25 juin 2010, Viviane, une accompagnatrice spirituelle, lui propose une méditation…p.132.

Dès septembre 2011 surviennent des expansions de conscience après une OBE: il devient vaporeux en lien avec le Tout et fait l'expérience de Dieu p.137.

Comme le financement n'était plus garanti par la fondation, les tests ne se faisaient plus. L'aide viendra de l'Institut suisse des sciences noétiques. Avec eux, un dernier test est mis en place durant 6 mois pour apporter la preuve des capacités à deviner. Nicolas acceptera de s'y plier: il devra deviner 100 images réparties en 25 enveloppes scellées contenant  4 images. Les tests auront lieu en mai 2013. Lors de la 1 ère journée, Nicolas voit les images des 17 premières enveloppes; à la 18e les choses changent: il entend des chansons ou des messages. Impossible de dire d'où cela lui vient ! Le choc est rude quand il fredonne et voit le fils de Stallone dont il ignorait l'existence lors de la 2 è journée de tests. Il recevra ces messages poèmes jusqu'à la dernière séance avec, après dépouillement, un taux de bonnes réponses de 79 sur 100. La probabilité qu'il ait pu donner 78 bonnes réponses est de 1 sur 69 milliards de milliards de milliards (1/69x1027) . Une sixième séance de 20 sera demandée: Nicolas stressé réussira 10 sur 20. Plus tard encore, une série de questions furent adressées à l'ange / la voix, Nicolas a pu en transcrire les réponses poétiques pleines de sagesse.

Certains messages sont éloquents:

  • Ce qui ne doit pas être révélé ne le sera pas ! Tu n'es pas mûr encore, homme. Donne à ton cœur et à ton âme le temps de rejoindre l'endroit qui t'est fixé. La mort n'est rien, mais tu dois lutter. Cause et conséquence, il faut oublier, rejette en bloc ces fausses idées.
  • Amour est le seul vrai don de la vie : la voie que vous suivez n'est pas celle que vous devez emprunter.
  • Le but est le chemin; l'évolution se fera, des membres aux groupes et vice versa; faites-vous confiance et tout ira bien !
  • La Conscience est un concept: rien et tout, bien plus qu'une personne.
  • Il y a justesse et justice, mais le monde est juste.

Elles demeuraient liées au genre de la clairaudience alors que le cadre d'expérience se faisait sur la clairvoyance. Les résultats obtenus en termes scientifiques demeurent un mystère et non une preuve: il faudrait refaire des expériences similaires en d'autres lieux , avec d'autres personnes, etc. Nicolas a encore été soumis aux électroencéphalogrammes de deux neuropsychologues: les résultats ont montré que son activité cérébrale était considérablement modifiée en état normal ou en OBE. Cet état n'a rien à voir avec la stimulation de la jonction temporo-pariétale effectuée pour les épileptiques…Les personnes rencontrées semblaient plutôt posséder "la faculté de pouvoir changer de fréquence, volontairement ou involontairement, mais dans des proportions différentes, ce qui leur donnerait accès à des états de conscience plus ou moins modifiés, et donc à différents niveaux de réalité (p.219)." La conscience n'est pas la source mais l'eau qui en découle, dira encore la voix en janvier 2016. La conscience n'est donc que le résultat d'un possible, que l'émergence tangible d'une vérité absolue. Le jeu du regard de la conscience est le miroir de l'infini vision d'un Tout (p.221).

Avec Nicolas et les tests effectués de manière scientifique, un commencement de preuve a été apporté. Il faudrait évidemment d'autres expériences similaires faites avec d'autres équipes pour valider complètement ces résultats. C'est toutefois une avancée considérable car Nicolas apporte confirmation des sorties de corps, d'une conscience élargie, du potentiel de claire vision et de claire audience rendu possible par une aide extérieure (ange, âme, etc.).
De quoi relancer notre curiosité sur le comment, le moyen ou le support:

Nous sommes sans doute à l'aube de découvertes révolutionnaires qui vont changer toute notre approche du réel, de la santé, de la maladie, du spirituel, de notre place dans le cosmos, etc.


       

 .