La physique moderne est dans une impasse car elle n'arrive pas à concilier dans ses équations et ses approches la physique de la relativité et celle des quanta. Impossible donc d'unifier le macro et le microcosme! Les approches théoriques ne manquent pas: rien n'y fait, le problème demeure entier. Les bases héritées du 20 è siècle se révèlent inadéquates. Comme souvent, la solution consiste à sortir du cadre normatif, des sentiers battus en somme. 

Il va être ainsi établi: - Que l'Univers avec ses 100 à 200 milliards de galaxies est constitué de 99,99999% d'espace!
- Que cet espace appelé à tort le vide quantique est en réalité plein d'énergie.
- Tout y est VIE : Vibration, Information, Energie.

Cette Matrice est à l'origine de tout, du big bang aussi qui ne fut évidemment pas une explosion car elle aurait atteint de telles températures que le refroidissement aurait pris beaucoup plus de temps en empêchant alors la formation que nous connaissons de la matière.

Il y a donc une Matrice-Dieu-Esprit intelligent et Conscient. Qu'est-ce qui nous le prouve? Surtout l'impossibilité que le hasard soit le maître d'oeuvre: il est au contraire à travers nombre de faits devenu tout à fait improbable! (CF. pour plus de détails la fin du hasard). Nous savons désormais que tout est issu de ce vide, de cette Matrice et que tout y revient.

L'Univers est ainsi vivant et CONSCIENT
et cela change absolument tout! C'est indéniablement une (r)évolution conceptuelle.
Pour bien la comprendre et l'aborder, voici ce dont il faut tenir compte:
Tout est dans l'espace sous formes d'information, d'ondes en vibration, de matière ou d'énergie. Et tout est interconnecté, relié en chaque point holographique à la mémoire de l'espace-temps partout dans tout l'Univers. C'est notre Conscience cosmique - qui n'est pas le produit de notre cerveau - qui fait le lien entre chacun-e et cette mémoire vive. C'est en et à travers elle que s'expliquent des phénomènes étranges comme les sorties de corps, les états modifiés de conscience, les expériences de mort imminente, la télépathie, l'art des devins ou plus largement les intuitions, prémonitions, inspirations, heureux hasards, coïncidences et synchronicités.
L'Univers est vivant et conscient: 
nous en sommes une émanation! Nous y sommes reliés en permanence: sans son apport constant notre corps et notre esprit ne pourraient fonctionner.

 Tous ces faits - et d'autres encore bien sûr - viennent contester l'approche déterministe qui veut que l'univers soit simplement une formidable machine à combiner les possibles en fonction de lois connues, d'autres encore à découvrir, du hasard et des coïncidences heureuses.

"Aujourd'hui, nous voyons inscrit dans le grand livre de la nature - que Galilée dit être écrit en langage mathématique - la même loi d'amour qui est inscrite dans les textes sacrés des principales religions. La loi de la vie ne tend pas vers la conformité et l'aplanissement des différences mais au contraire vers des formes plus développées de différenciation. (...) La loi de la vie n'est pas la loi de la haine, la loi de la force ou la loi des causes mécanistes ; celles-ci sont les lois de la non-vie, de la mort, de l'entropie. La loi qui domine la vie est la loi de la coopération tendant vers des buts toujours plus hauts, et c'est aussi vrai pour les formes de vie les plus primitives. Chez les humains, cette loi prend la forme de l'amour". Luigi Fantappiè.

C'est un changement considérable d'approche. Il nous faudra du temps pour en prendre toute la mesure. Du courage pour apprendre aussi à mieux interagir avec l'Univers. De la persévérance pour changer nos habitudes et nos conditionnements multiples !
De l'honnêteté pour reconnaître que nous sommes les principaux acteurs de notre vie, faite surtout de ce que nous créons, attirons ou repoussons, à travers nos paroles, nos actes, nos ressentis, nos émotions ou nos convictions intimes positives ou négatives qui nous affectent forcément. Nous aurons ainsi tout intérêt et tout avantage à nous désencombrer de certaines fascinations: celles notamment pour la prétendue loi darwinienne des plus forts et des plus adaptés, celle qui nous incite à utiliser la ruse, la force, la vengeance, le chantage, la dette imposée, le mensonge, la séduction ou le bluff (la mystification); nous aurons tout intérêt également à nous distancer du désir mimétique mis en évidence par René Girard qui s'exprime toujours pas un désir de convoitise et/ou de rivalité. Intérêt à mieux canaliser nos besoins démesurés de sécurité matérielle, affective, de confort, de gloire, de pouvoir et de jouissances à tout va ! Intérêt à mieux équilibrer l'égo, le mental, l'affectif, le cognitif ou les dimensions sociétales. Avantage à mieux utiliser notre cerveau moral et spirituel (religieux) hérité de l'évolution grâce auquel nous avons le sens de la collaboration, de l'équité, du bien et du mal, de l'empathie, de la compassion, le refus de souffrir et de faire souffrir inutilement ou encore le sens de l'altruisme.

Comment la dire et la vivre cette loi qui prend forme de l'amour ?

Je pense qu’il n’y a pas de meilleur moyen d’en parler que de citer Kim Mc Millen

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle… la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.
Kim Mc Millen

Ce sont autant de manière de créer de bonnes ondes, de bonne vibrations essentielles et favorables puisque tout vibre dans la Nature.

Tout vibre

Tout vibre et tout vit à des fréquences diverses. On peut évidemment les subdiviser, entre celles qui vibrent lentement ou plus rapidement, mais tout est toujours interconnecté. On peut se les représenter dans le monde matériel (physique), dans le monde mental et spirituel qui vont se manifester par l'action, la parole et la pensée. C'est l'ADN de la personne, ce qui lui permet d'être reconnue entre tous, ce qui lui permet d'être unique. Le 4è monde transcende les 3 autres. Tout est fait toutefois du principe vibratoire fondateur.

Quand on sait utiliser le pouvoir de la vibration, on peut accomplir de vrais miracles que ce soit celui de guérir comme celui de (se) détruire.

Si l’on se branche sur la fréquence de l’amour à sa plus haute intensité, on peut changer l’état vibratoire principal de notre corps physique et le faire vibrer à la même fréquence que celle de l’Amour Divin. On peut aussi bien entendu vibrer à des fréquences plus basses: à celle de l'argent, de la colère, de l'envie, du détachement, etc.

Plus on se branche fréquemment à une même fréquence, plus elle influence nos corps vibratoires et nous fait vibrer à cette fréquence répétitive. Plus on se branche à une fréquence, plus nos corps - et notre entourage - seront influencés par cette fréquence. En se contrôlant, on peut par conséquent décider de se brancher à n'importe quelle vibration et changer notre état vibratoire, au lieu de le subir.

Pour nous métamorphiser, il nous suffit de raviver les états vibratoires lumineux…

Quand notre corps physique meurt, on ne cesse pas de vibrer pour autant. Notre esprit, en quittant le corps physique, passe simplement d’un état vibratoire à un autre, d'une fréquence à une autre. Sans jamais cesser de vibrer car notre Esprit est éternel et ne peut pas mourir. L'inexistence, et donc la mort, n'existe pas car on ne peut pas ne pas être. Seuls différents plans d'existence coexistent.

Il est ainsi essentiel (bon, utile, agréable, nécessaire, indispensable) de bien observer nos états vibratoires induits par nos pensées, nos convictions intimes, nos ressentis, nos émotions, nos actes ou nos paroles car ils sont reliés à la mémoire de l'espace-temps tout comme le seront les autres humains, la nature, t la Terre, notre galaxie ou l'univers entier. Tout y est comme empilé - en un passé -présent-futur -et tout y est accessible ! Tout en découle et tout y retourne. Nous informons l'espace-temps (le vide, la Matrice, la Source, Dieu) et nous en retirons des informations, dans une vibration continue, comme une respiration, un expire et un inspire, une contraction et une dilatation. C'est un ajustement vibratoire incessant. Il se fait même si nous l'ignorons volontairement ou par méconnaissance. Il sera plus profitable si nous interagissons pleinement, lucidement et consciemment en acteurs, en observateurs attentifs ou encore en capteurs reconnaissants.

La tradition bouddhiste: nous recommande la vibration du détachement matériel ou émotionnel et celle de la compassion sachant justement que nous sommes toutes et tous bien trop attachés au monde comme à la vie.

La tradition de Jésus recommande la vibration de l'amour qui consiste à savoir donner et recevoir de bon cœur, sans chagrin ni contrainte.

La tradition musulmane recommande la vibration de la soumission à Allah et celle de l'obéissance fidèle.

La tradition juive nous recommande la vibration de la fidélité à la Loi de Moïse et la confiance au Dieu créateur.

Résultat de recherche d'images pour "carpe diem

Certaines spiritualités contemporaines préconisent la vibration du Carpe Diem:  « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ». D'autres, comme la méditation en pleine conscience recommande la vibration de l'attention bienveillante au présent, à ce qui résonne en chacun-e.

Ces vibrations sont comme des tonalités spécifiques, des notes de musique:

Le champ est composé d’une INFINITE d’échelles (de taille) ; ces échelles sont en résonance fractales et harmoniques. C’est à dire que l’échelle de Planck, puis des protons, puis de nos cellules, du corps, planètes, galaxies, etc. doivent être en résonance harmoniques. L’état d’harmonie ou de disharmonie (résonance harmonique ou non) entre deux types de corps de ce champ (deux échelles ou deux corps de la même échelle) peut être bénéfique ou négatif. L’harmonie/ l’équilibre d’un corps humain (avec ses milliards de cellules et ses milliards d’atomes) est à la fois naturel et fragile, le déséquilibre pouvant provoquer un dysfonctionnement d’un certain type de corps comme les cellules. La communication entre cellules par exemple est extrêmement importante pour entretenir cet équilibre. Çà peut être une anomalie de conscience (croyance fausse) qui déséquilibre l’équilibre chimique-cellulaire de notre biologie. (Olivier RSF).

Tout est en liens étroits

Dans la métaphore de l'Univers connecté de Nassim Haramein, nos choix, nos pensées, nos valeurs, nos émotions, nos convictions intimes surtout, tout est en lien avec la Singularité, ce qui attire, crée ou rejette, autorise ou permet, crée de l’équilibre ou du chaos. La gratitude et les pensées positives se construisent l'une sur l'autre, créant une spirale positive et ascendante . C’est l’état de paix, de joie, d’amour qui se manifeste par la créativité.

« Vous êtes - nous dit Nassim Haramein - un participant actif à la création permanente de l'univers; vous faites partie de ce canal de l'information du vide qui passe d'infiniment grand à infiniment petit à travers vous et comme il passe à travers vous il choisit votre interprétation spécifique de l'univers et le nourrit à l'infini de toutes les choses afin que votre participation soit comptée... Vous commencez à avoir un sens de votre responsabilité ? Si vous voulez vivre dans un monde libre, de paix, d'amour, de joie et de bonheur, alors faites-le déjà en vous, puis dans votre entourage immédiat, et ainsi de suite.
Vous êtes le centre de l'univers qui observe l'univers depuis votre propre centre . Où que vous choisissiez un point d'observation dans la fractale, ce point devient le centre d'où vous observez l'univers. Ce point devient le silence. Pourquoi le silence ? Parce qu'à ce moment-là, tous les tores de l'univers s'annulent.... Vous avez besoin d'un calme pour avoir un cadre de référence pour la rotation et c'est comme ça que se produit la singularité. Elle est le point au centre de votre expérience de l'univers, c'est le point de silence d'où vous observez l'univers. Peut-être serait-il bon d’agir dans le sens de la dynamique fondamentale de l’Univers en créant dans notre cœur une structure toroïdale en deux temps quand elle se courbe vers l’immobilité, elle est la confiance par le souffle expiré, ensuite quand elle entre en expansion, elle est la gratitude par le souffle inspiré un peu comme dans l’œil d’un cyclone ; le tourbillonnement est là où se trouve notre singularité ; au centre se trouve la quiétude et plus on l'atteint plus la dynamique tourbillonnaire du spin augmente autour de nous et avec elle l'inspiration ou l'influence autour de nous. Ce n'est qu'en décidant de vous soigner que vous soignerez le monde autour de vous, d'abord votre monde immédiat, puis un monde plus large, et ainsi de suite. C'est une erreur de vouloir guérir le monde des fléaux qui l'habitent puisqu'en vous concentrant dessus, vous vous y attachez davantage... Si vous voulez vivre dans un monde libre, de paix, d'amour, de joie et de bonheur, alors faites-le déjà en vous, puis dans votre entourage immédiat, et ainsi de suite.  » 

«  La méditation - nous dit Nassim Haramein - est faite pour améliorer et augmenter la capacité de déplacer l’information depuis le vide jusqu’à Singularité individuelle. Il existe un lieu physique à l’intérieur de notre cœur et de sa Singularité. Notre cœur a une petite cavité, entre ses deux ventricules. Et cette petite cavité a le champ électromagnétique le plus important de tout notre corps ! Il peut être perçu et mesuré à plus de 2,5 m. C’est la batterie de la vie qui maintient notre cœur en fonctionnement.  Et quand on meurt, cette Singularité n’est plus présente, c’est sans doute une des raisons pour laquelle il y a une légère perte de poids qu’on ne peut justifier.

Si vous dirigez toute votre attention vers la singularité (zone de calme) qui est en votre centre, toute l'information contenue dans l'Univers est à votre disposition car l'Univers est un champ unifié holofractographique scalaire infini où toute l'information est présente en chaque point (singularité). 

Vous attirez, créez, rejetez ce qui est autour de vous. Vous pouvez aussi comprendre qu'en fonction de votre chemin, de vos pensées, de vos valeurs, de vos émotions, vous attirerez forcément autour de vous d'autres personnes qui sont sur le même chemin, qui ont des pensées, valeurs et émotions similaires... 

Ce n'est qu'en décidant de vous soigner que vous soignerez le monde autour de vous, d'abord votre monde immédiat, puis un monde plus large, et ainsi de suite. C'est une erreur de vouloir guérir le monde des fléaux qui l'habitent puisqu'en vous concentrant dessus, vous vous y attachez davantage... Si vous voulez vivre dans un monde libre, de paix, d'amour, de joie et de bonheur, alors faites-le déjà en vous, puis dans votre entourage immédiat, et ainsi de suite. La plus petite colère en vous participe aux traumatismes planétaires; la plus petite dose d'amour en vous participe à l'harmonie de la planète et de tous les êtres vivants qui y vivent. Alors choisissez en pleine conscience le monde dans lequel vous voulez vivre »

Et si l'amour était l'essence de la vie?

David Hawkins a découvert que les personnes qui sont malades ont généralement des pensées négatives. Souvent des vibrations supérieures à 200, les gens ne sont pas malades. Généralement, vos patients ont une fréquence de vibration inférieure à 200. Quelles sont les pensées qui ont des fréquences de vibration en dessous de 200 ? Les gens qui aiment réclamer, blâmer et avoir la haine des autres, la fréquence n'est qu'environ trente ou quarante, qui accuse constamment les autres, diminue une grande quantité d'énergie, de sorte que la fréquence des vibrations se trouve en dessous de 200. Ces personnes acquièrent facilement de nombreuses maladies différentes. Le taux de vibration le plus élevé est 1000 et le taux le plus bas est 1. Il a dit que dans ce monde, la plus grande fréquence de vibration qu'il a vu était de 700, son énergie est particulièrement suffisante lorsque ces personnes apparaissent, peuvent Affecter le champ magnétique local. Au Prix Nobel de la paix, mère Térésa est apparue à la remise des prix. À l'époque, toute l'atmosphère a été très bonne, à haute fréquence de vibration, de sorte que l'audience a senti l'énergie du champ magnétique, qui était plein de beauté et a ému tout le monde. Quand une personne de haute énergie apparaît, son énergie rend le champ magnétique de toutes les choses devenir beau et pacifique, mais quand une personne a beaucoup de pensées négatives, non seulement il se blesse lui-même. Ça tourne mal.

Le Dr. Hawkins a dit qu'il a testé des millions de cas et a enquêté sur différentes races autour du monde. La réponse est la même. Alors que la fréquence vibratoire est inférieure à 200, la personne est malade. Si vous êtes supérieur à 200, vous n'aurez pas de maladie. Quelles sont les pensées au-dessus de 200 ? Je voudrais prendre soin des autres, de la compassion, de l'amour, de bonnes actions, de la tolérance, etc. Ce sont des fréquences à haute vibration, atteignant de 400 à 500. Au lieu de cela, comme la haine, la rage, le blâme, le ressentiment, la jalousie, être exigeant avec les autres, les choses égoïstes, ne se considèrent qu'à eux-mêmes, avec Peu de considération pour les sentiments d'autres sentiments, la fréquence de vibration de ces personnes est faible. Ces vibrations à basse fréquence conduisent également au cancer, causent des maladies cardiaques et d'autres maladies. Il nous a dit que la pensée, du point de vue médical, est vraiment incroyable, la pensée a une grande influence sur la santé des gens. Le pouvoir de l'amour.

Après qu'un violoncelliste japonais ait souffert d'un cancer, il a essayé de combattre la maladie, mais il s'est senti de plus en plus mal. Il a fixé son esprit et a décidé d'aimer toutes les cellules cancéreuses de son corps. Il a considéré la douleur intense du cancer comme un "service de réveil", avec des bénédictions et de la gratitude. Il l'a trouvé bon. Alors il a décidé d'aimer toute sa vie, y compris tout le monde, tout. Au bout d'un moment, il était inattendu que toutes les cellules cancéreuses aient disparu. Plus tard, il est devenu un thérapeute connu au Japon. 

C'est l'essence de la vie, l'amour.

 Pour aller plus loin:  se familiariser avec l'Univers connecté de Nassim Haramein. Découvrir l'importance de la 5è dimension, celle des ondes gamma, la nécessité de voir avec le coeur, découvrir des figures emblématiques comme Nicolas Fraisse notamment. Concrètement: méditer au jour le jour, réaliser que tout est vie. Ou encore que nous sommes en liens avec un coeur cosmique...Tout, vraiment tout est à revoir, à repenser !


       

 .