La mémoire de l'Univers, appelée aussi l'espace-temps, les champs morphiques
ou la mémoire akashique:

Quelques repères pour y voir plus clair.
Dans la métaphore de l'Univers connecté, l'univers est vivant: “En tant qu’homme ayant dédié toute sa vie à la science la plus pure, à l’étude de la matière, je peux vous dire ceci, d’après le résultat de mes recherches sur l’atome : il n’y a pas de matière à proprement parler. Toute matière tient son origine et son existence d’une force qui amène les particules d’un atome à vibrer et à maintenir son fonctionnement cohérent pendant un temps imparti. Nous devons accepter derrière cette force l’existence d’un esprit conscient et intelligent. Cet esprit est la matrice de toute matière. " Max Planck, Florence, Italie, 1944.

Voici comment  Nassim Haramein imagine son fonctionnement:
" On peut voir l’univers en tant qu’orchestre symphonique, où chaque proton est semblable au support magnétique d’un disque dur holographique enregistrant chaque instant de son existence dans des bits de Planck. Tous les « disques durs » de protons sont alors interconnectés par des trous de ver qui agissent comme des câbles-réseau à transmission instantanée, aboutissant à ce que tous les protons de l’univers soient synchronisés dans un réseau connecté supraconducteur qui se met à jour instantanément à chaque changement. On pourrait imaginer la structure de l’espace-temps autour de chaque proton comme un superbe treillis de sphères, interconnectées par des canaux de transmission allant dans toutes les directions (Source RSF)." Nous échangeons en permanence, à chaque moment, des informations avec cet espace-mémoire (la Singularité, le vide quantique, la divine matrice, etc.) : nous lui en donnons et nous en recevons en retour. L'échange d'information se fait donc en permanence vers l'intérieur et vers l'extérieur à la vitesse de la lumière. Tout en découle et tout y revient; tout en est issu de l'infiniment petit à l'infiniment grand, des vibrations de Planck jusqu'aux galaxies; rien ne peut être sans lien avec cet espace-mémoire. Ce champ magnétique définit aussi le fonctionnement de la conscience qui n'est évidemment pas localisée dans le cerveau ; c'est une antenne en connexion avec un champ. Nous pouvons consciemment l'ignorer ou vouloir nous en passer,  les cellules de notre corps elles ne le peuvent pas car elles y puisent plus de la moitié de l'énergie dont elles ont besoin pour fonctionner harmonieusement, et toute l'information nécessaire de surcroît.
Une approche plus holistique du vivant nécessite de postuler – selon Rupert Sheldrake - l’existence de champs de résonance morphique qui ne sont ni au niveau de l’énergie ni au niveau physique. Ce sont des champs qui s’organisent an niveau quantique autour de chaque élément spécifiques dans l’espace-temps. Le champ morphogénique est la mémoire : il crée un schéma organisationnel qui attire les systèmes en développement vers les attracteurs morphiques. Ce sont de possibilités quantiques qui s’influencent les uns les autres. Les lois de la nature sont en réalité les lois de l’habitude à laquelle il faut ajouter la mémoire spécifique. Nous n’avons pas besoin de postuler un champ akashiques comme un disque dur : nos informations peuvent être situés dans un champ de probabilités, d’habitudes ou de tendances qui sont des ondes de possibilités. Plus globalement, selon D. Böhm – tout émerge d’un ordre explicite qui se traduit en un ordre implicite. L’évolution marque la tension entre cet ordre de l’habitude et la créativité de la nouveauté.
Ce n’est pas une suite de mutations aléatoires, c’est un principe organisateur au sein des champs morphiques.
Cette approche modifie notre compréhension de l’ADN : le modèle standard affirme que 75% de l’hérédité set déterminée par les gènes mais le modèle de résonance le conteste ; il y a bien une mémoire évolutive

Les champs morphiques

sont connus de la physique, ce sont des régions d'influences non matérielles s'étendant dans l'espace et se prolongeant dans le temps. Quand un système particulier cesse d'exister - lorsqu'un atome est désintégré, qu'un flocon de neige fond, ou qu'un animal meurt - son champ organisateur disparaît du lieu spécifique où existait le système. Mais dans un autre sens, les champs morphiques ne disparaissent pas : ce sont des schèmes d'influence organisateurs potentiels, susceptibles de se manifester à nouveau, en d'autres temps, et d'autres lieux, partout où et à chaque fois que les conditions physiques sont appropriées. Quand c'est le cas, ils renferment une mémoire de leurs existences physiques antérieures. Et, plus la population étudiée comporte d'individus plus le champ morphogénique s'enrichit du comportement de tous ses individus

Mais, de même qu'on ne connaît les champs de gravitation, les champs électriques ou magnétiques que par leurs effets les champs morphogéniques ne peuvent être décelés que par les actions qu'ils influencent : la mémoire de l'espère, l'induction d'organisation, ou encore l'apprentissage collectif. 

Sheldrake donne l'exemple des mésanges bleues qui, en Angleterre, ont appris à percer les capsules fermant les bouteilles de lait déposées par le laitier le matin à domicile. 

MC Dougall réalisa en Angleterre des expériences sur les rats pour leur apprendre à choisir entre deux sorties d'une cage, l'une éclairée mais assortie d'une forte décharge électrique et l'autre sombre mais sans choc électrique. La première génération de rats a commis 165 erreurs, la trentième n'en commettait plus que 20. La même expérience réalisée à 20 000 km de là, en Australie, montra que les rats australiens avaient bénéficié de l'apprentissage de leurs confrères anglais... Et tout ceci est naturellement transposable à l'homme.

Ce phénomène est aussi constaté en biologie : 

L'équipe du Pr. Roman Ulm, du Département de botanique et de biologie végétale de l'Université de Genève, vient de comprendre comment les plantes se sont protégées des rayons UVB. C'est une protéine (baptisée UVR8) qui, sous l'action du soleil, déclenche une cascade de réactions chimiques dont des antioxydants et des composés qui absorbent les UV comme une crème solaire. Ce mécanisme a permis aux plantes, sorties de l'eau, de s'adapter à un monde hostile, à une époque où la couche d'ozone était en formation. Le mécanisme UVR8 semble avoir été transmis d’un seul coup à l'ensemble du monde végétal. Fabuleux ! 

Et bizarre, non ? Comment quelque chose qui n'était pas dans le génome végétal jusque-là peut-il le devenir d'un seul coup la solution adoptée sinon parce que l'information devient immédiatement disponible ?
Cela peut-il aller dans les deux sens ? Pouvons-nous avoir une influence sur le champ morphique ?

Le phénomène du super radiance ou effet Maharishi (du nom du Maitre  Spirituel indien qui fut le premier à le décrire) fut expérimenté pour la première fois à  l 'occasion d'une étude menée pendant le conflit israélo- libanais au début des années 1980. Cette étude consistait à réunir, dans les régions du Moyen-Orient dévastées par la guerre, des personnes formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi Mahesh Yogi, et bien entraînées à développer en elles un sentiment de paix. 

Durant les périodes au cours desquelles elles éprouvaient toutes ensemble un sentiment de paix, le niveau de violence dans la région autour d'elles diminuait significativement. Les crimes, les meurtres et les accidents diminuaient, tandis que les activités terroristes cessaient. Et quand elles s'arrêtaient de focaliser leur attention sur l'harmonie, toutes ces activités reprenaient. 

Les résultats furent tellement évidents que les chercheurs purent déterminer le pourcentage exact de population nécessaire pour créer cet effet Maharishi. Il s'agit de la racine carrée de 1% de la totalité d'une population donnée, c'est-à-dire à peine un peu plus 80'000 personnes pour la population mondiale ! À condition que toutes se concentrent de la même manière et avec la même intensité...

Il semblerait logique et naturel de supposer que pour changer le monde, il faille que l'immense majorité de la population du globe y consente. Mais c'est une erreur. Aussi bien les études menées autour de l'effet Maharishi que les observations ayant permis de vérifier la théorie du champ morphique sont là pour nous le rappeler. En vérité, ce qui est important, c'est que la nécessité d'un changement fasse l'objet d'une prise de conscience d'un nombre suffisant de personnes et que leurs approches deviennent disponibles pour les autres dans l'espace-mémoire. Ce fait a été observé rigoureusement et relaté comme la parabole du 100e singe:

En 1952, sur l’ile de Koshima, des scientifiques nourrissaient les singes avec des patates douces crues en les jetant sur le sable. Les singes aimaient le goût des patates douces, mais trouvaient leur saleté déplaisante. 

Une femelle âgée de 18 mois, appelée Imo, pensait qu’elle pouvait solutionner le problème en lavant les patates dans un ruisseau tout près. Elle enseigna ce truc à sa mère. Leurs compagnes de jeu apprirent aussi cette nouvelle façon de faire et l’enseignèrent aussi à leurs mères. 

Cette innovation culturelle fut graduellement adoptée par différents singes devant les yeux des scientifiques. Entre 1952 et 1958, tous les jeunes singes apprirent à laver les patates douces remplies de sable pour les rendre plus agréables au goût. Seuls les singes adultes qui imitèrent leurs enfants apprirent cette amélioration sociale. Les autres singes adultes conservèrent leur habitude de manger des patates douces sales. 

À l’automne de 1958, un certain nombre de singes de Koshima lavaient leurs patates douces - leur nombre exact demeure inconnu. Supposons que lorsque le soleil se leva un matin, il y avait 99 singes sur l’île de Koshima qui avaient appris à laver leurs patates douces. Supposons encore qu’un peu plus tard ce matin-là, un centième singe appris à laver les patates. Alors quelque chose d’étonnant se produisit ! 

Ce soir-là presque tous les singes de la tribu se mirent à laver leurs patates douces avant de les manger. Un peu comme si l’énergie additionnelle de ce centième singe créa une sorte « de percée scientifique » ! 

Mais ce n’est pas tout : la chose la plus surprenante observée par ces scientifiques fut le fait que l’habitude de laver les patates douces se transmit de façon inexpliquée et simultanée à des colonies de singes habitant d’autres îles ainsi qu’à la troupe de singes de Takasakiyama sur le continent qui commencèrent aussi à laver leurs patates douces. C’est ainsi que le macaque japonais fut surnommé le « laveur de patates ». 

Ainsi, " La matière et l'esprit ont évolué à partir d'une matrice cosmique commune : le champ d'énergie du vide quantique. Les interactions de notre esprit et de notre conscience avec le vide quantique nous relient aux autres esprits autour de nous ainsi qu'à la biosphère de la planète. Cela "ouvre" notre esprit à la société, à la nature et à l'univers. - Ervin Laszlo, PhD - 

Les mystiques et les sages savent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information. Ce champ est connu sous le nom de «champ akashique», concept emprunté à la tradition spirituelle d’origine hindoue ( akasha » en sanscrit désignant l’éther ).

Ce champ du point zéro est la mémoire constante et éternelle de l’univers. Il détient les données de tout ce qui s’est jamais produit sur la Terre et dans le cosmos, et met celles-ci en corrélation avec tout ce qui doit arriver.

Ce champ consiste en une mer subtile d’énergies fluctuantes à partir desquelles tout émerge : atomes, galaxies, étoiles, planètes, êtres vivants, et même la conscience.

La mémoire akashique

LES ANNALES AKASHIQUES nous entraîne peu à peu très loin vers notre atome premier, aux confins de l’Univers de l’Esprit, là où le Divin épouse la Matière, là où tout se conçoit, se forme puis se mémorise…
 La Mémoire Akashique, un est lieu spirituel où sont enregistrées les archives de la vie de chaque être humain, le bien qu’il a fait, le mal, ses erreurs, ses réussites, ses différentes incarnations, ses différents karmas.

 Les Annales ressemblent à une inimaginable base de données informatiques dans laquelle figurent, pour chaque être humain, l’enregistrement intégral de ses actions, paroles et intentions depuis le début des temps et bien au-delà sans compter les probabilités qui sont engendrées par les événements passés, de ses actions et de ses pensées.

                                                           C’est comme regarder dans le futur pour vivre son présent.

Bien plus qu’un simple réservoir de renseignements, ces annales influencent considérablement notre vie quotidienne, nos rapports aux autres, nos sentiments, nos croyances. Elles sont aussi la « Mémoire de l’Univers » parce qu’elles renferment toutes les étapes de son évolution, ses changements, ses catastrophes, ses trésors, son histoire.
 Voici comment le site http://lune.unblog.fr/memoire-akashique/ en parle:

Bien sûr, cette mémoire n’est pas perceptible à nos cinq sens, mais grâce à un travail spirituel effectué sur nous-mêmes, nous pouvons avoir accès à ces archives, grâce à un processus de relaxation très simple.

Parcourir les Annales Akashiques s’apparente à feuilleter un infini album-photos mental. Vous êtes bombardés par une impressionnante collection de visions et de sons du passé, du présent et des futurs probables. Vous devez sélectionner un de ces registres de pensée, vous y accorder et y entrer. Vous vivrez alors au travers de l’évènement comme si vous étiez réellement là, observant à mesure qu’il se produit.

La consultation des annales Akashiques peut être réalisée seul si vous en avez l’habileté, mais s’effectue normalement avec l’assistance d’un être supérieur d’un niveau d’existence plus élevé. Ceci se produit comme une sorte de visite télépathique guidée.

Par contre, lorsque vous visitez les Annales Akashiques, vous voyez, entendez, sentez tout ce qui vous entoure. Sachez toutefois que les Annales Akashiques ne sont que vérité absolue elles ne comportent aucun mensonge, aucune interprétation, seul votre psychisme vous permet de comprendre ce qui vous entoure.

Les visites dans les archives sont gravées directement dans votre psychisme, et même dix ans plus tard, vous retranscrirez exactement ce que vous avez vu, sans aucune déformation ni interprétation. Les Annales Akashiques sont La Vérité, que celle-ci vous plaise ou non.

Les visites dans les Annales Akashiques se font soit dans le Passé, soit dans le Présent, soit dans les Futurs potentiels.

Pourquoi les Futurs Potentiels ? Simplement parce que chaque être humain n’a pas qu’un seul Futur déjà tout tracé. Il trace lui-même son futur à partir de l’expérience de son Passé et ses pensées, paroles, actes, sentiments, du Présent. C’est pour cette raison qu’il y a toujours plusieurs Futurs possibles.

Et le plus surprenant est que ces Annales Akashiques ne se trouvent absolument pas à l’extérieur, mais bel et bien à l’intérieur de nous-mêmes, et ce, quel que soit notre niveau spirituel.

Elles font partie du Grand Tout, car tout est contenu en Lui, et nous-mêmes sommes une part de ce Grand Tout.

C’est pour cela qu’il est inutile d’aller chercher des réponses à l’extérieur, nous avons toutes ces réponses à l’intérieur de nous-mêmes, il suffit simplement d’ouvrir son esprit, de savoir poser les bonnes questions et d’être prêt à entendre les réponses et surtout à les admettre.

Vous pouvez aller dans les Annales Akashiques pour voir votre vie, vos vies passées, visiter des monuments anciens, mêmes ceux qui n’ont pas encore été découverts, du fait que vous n’y êtes pas physiquement, aucun obstacle ne pourra bloquer votre chemin, découvrir les civilisations anciennes, localiser des objets non encore découverts, etc. Il n’y a aucune limite à ces voyages si ce n’est celles que vous vous fixerez vous-mêmes.

Les Annales Akashiques représentent le Livre de la vie ou le Livre de la mémoire de Dieu, elles conservent les archives complètes de toutes les âmes depuis leur création, elles sont bien plus qu’un simple réservoir de renseignements, car elles ont une influence considérable sur notre vie quotidienne, nos rapports avec autrui, nos sentiments, nos croyances et les circonstances que nous attirons.

Les Annales Akashiques contiennent l’histoire de chaque âme depuis l’aube de la création, nous liant les uns aux autres puisque nous sommes tous UN.

Elles donnent lieu aux archétypes et aux mythes, alimentent nos rêves et inspirent les esprits inventifs. Elles sont à l’origine des affinités et des animosités spontanées que nous ressentons, de nos passions et de nos aversions.

Appartenant à l’Esprit divin, elles constituent une instance de jugement parfaitement objective qui s’efforce de nous guider, de nous éduquer et de nous transformer, afin que nous produisions le meilleur de nous-mêmes et que nous nous éveillions à notre véritable nature spirituelle.

Elles comportent, en outre, un éventail perpétuellement mis à jour de nos futurs possibles. Ceux-ci dépendent de la façon dont nous utilisons notre libre arbitre pour faire face aux situations qui se présentent à nous en vertu des données déjà acquises.

Les Annales Akashiques sont donc une transcription du passé, mais aussi du présent et de l’avenir potentiel.

Certains affirment être entrés dans les Annales Akashiques et y avoir trouvé quelque chose comme une bibliothèque avec de vrais livres. Le passé, présent et le futur étaient enregistrés sous forme de texte dans ces livres. Certains disent même avoir lu un enregistrement, puis y ont pénétré et ont éprouvé l’événement en y étant présent.

C’est un peu le disque dur de ce qui se passe depuis la nuit des temps.

En fait, chaque entité posséderait son livre propre de toutes ses vies. Une sorte de grande bibliothèque où toutes nos vies sont enregistrées Cette grande bibliothèque peut être consultée par les entités après leur vie terrestre et aussi par certains êtres vivants qui ont acquis la possibilité d’aller y faire une visite.

 D'après Linda Howe, l'une des façons d'accéder aux dossiers akashiques, c'est par l'usage de « prières sacrées». Ces prières ont été données à des individus en guise de « codes » permettant d'accéder aux dossiers, d'en faire l'expérience et d'en sortir. Cette tradition de la prière sacrée est basée sur les modèles vibratoires de mots et d'expressions spécifiques, qui, ensemble, établissent une grille de lumière vibratoire — un pont énergétique — vers une région particulière des dossiers akashiques. Chaque prière émet un signal, sur le plan de l'âme, qui atteint et attire des individus en résonance avec sa vibration. Puisque ces individus sont énergétiquement reliés aux tonalités, aux lumières et aux sonorités particulières de cette prière, ils peuvent l'utiliser, s'ils le veulent, pour entrer en contact avec les dossiers.
Dans mon enseignement sur les dossiers akashiques, j'avais observé que ceux qui étaient à l'aise avec leur Dieu effectuaient un travail riche et profond avec les dossiers. Ceux qui n'étaient pas à l'aise avec leur Dieu, par contre, avaient plus de difficulté à travailler avec les dossiers. 

Voici sa Méditation d'ouverture : Le pilier de Lumière

Assis les pieds posés à plat au plancher, laissez-vous porter et soutenir par le fauteuil. Sentez l'espace ou vous êtes et où se trouve votre corps... Maintenant, frottez-vous les mains et commencez à attirer l'énergie à partir du cœur de la Terre.

Tirez-la du centre même de la planète, par la plante de vos pieds et laissez-la s'élever dans tout le corps... à travers vos jambes... à travers votre torse,... dans votre cou... et dans la cavité de votre crâne. Laissez l'énergie appuyer sur la paroi intérieure de votre crâne.

Tout en continuant de frotter vos mains, vous remarquerez peut-être que l'énergie a circulé dans vos bras et vos mains. Présentement, vos mains devraient être chaudes. Utilisez-les pour dégager votre aura le champ d'énergie qui entoure votre corps. Balayez physiquement votre corps, le dégageant de toute vibration qui soit sur vous ou autour de vous et qui n'est pas à vous. Envoyez-la dans la Terre, qui peut l'absorber et la transmuter. Puis, lorsque vous avez fini, posez vos mains, paumes vers le haut, sur vos genoux ou sur les accoudoirs du fauteuil.

A présent, laissez-vous prendre conscience de la source infiniment puissante et aimante de Lumière qui est toujours là, à environ quarante-cinq centimètres au-dessus de votre tête... A mesure que vous prenez conscience de la Lumière, celle-ci s'active et se déverse en pluie sur vous — devant, derrière et des deux côtés. La Lumière dégage tout ce qui, sur vous ou autour de vous, interfère avec votre capacité de ressentir votre propre bonté.

A mesure que la Lumière circule de la tête aux pieds, elle s'accumule sous vos pieds et commence à se répandre. Elle se met à vous fournir une plate-forme de Lumière qui vous maintient à cet endroit, en ce moment. Elle ne vous retient pas les pieds, mais elle les tient et les soutient.

Puis, la Lumière commence à remplir votre champ énergétique. C'est un espace ovoïde qui s'étend tout autour de vous, à environ quarante-cinq centimètres dans chaque direction : devant, derrière et des deux côtés. La Lumière commence à remplir cet espace... jusqu'à vos chevilles... vos genoux... vos hanches... jusqu'à vos épaules et au-dessus du sommet de votre tête, et vous êtes maintenant assis à l'intérieur d'un pilier de Lumière.

Prenez un moment, à présent, pour laisser la Lumière faire son travail sur vous. D'abord, de par son magnétisme naturel, la Lumière vous enlève tout ce qui, de l'intérieur, ne vous aide pas en ce moment : douleur physique, stress ou détresse ; turbulence émotionnelle, inquiétude ou chaos ; et de votre esprit, elle enlève toute pensée qui pourrait vous effrayer ou vous perturber. La Lumière peut vous enlever tout cela : tout ce qui est en vous et qui interfère avec votre expérience immuable de paix intérieure. Vous n'avez pas à lui dire quoi faire : la Lumière est une intelligence infinie qui connaît précisément vos besoins dans l'instant. Vous n'avez qu'à la laisser faire son travail...

Et alors que la Lumière vous enlève tout cela de par sa nature magnétique, en même temps, de par sa nature rayonnante, elle s'irradie en vous. Et tout comme elle s'irradie en vous de chaque angle possible de l'avant, du haut, d'en dessous — et qu'elle traverse la frontière de votre peau, la Lumière devient exactement ce qu'il vous fallait. S'il vous faut du courage, la Lumière en devient. Si vous avez besoin de réconfort, la Lumière en devient. Laissez-vous observer la Lumière à mesure qu'elle devient ce dont vous avez besoin et qu'elle répond au besoin du moment, quel qu'il soit. Prenez quelques instants pour la laisser agir..

Vous devriez maintenant vous trouver dans un état d'équilibre raisonnable et prêt à avancer. Ramenez votre attention à cet instant, puis continuez de lire.
Nassim Haramein nous le dit encore d'une autre façon: " Il est vraiment important de se souvenir que l'information est comme ancrée dans la structure de l'espace-temps; toutes vos générations, toutes vos mémoires, absolument tout  s'y trouve comme dans un archiveur ou un disque dur; toutes ces informations sont ensuite échangées avec les structures biologiques au fur et à mesure que vous déposez de l'information sur la structure de l'espace-temps le long de de votre ligne de vie, et donc vos gènes ne sont qu'une expression de l'information qui se trouve aux coordonnées de l'espace-temps où elle réside. Votre mémoire ne se trouve pas dans votre cerveau; c'est vous qui accédez à ces coordonnées de l'espace-temps. Et donc c'est intéressant parce que vous pouvez commencer à penser à des choses comme déposer de l'information aux coordonnées de l'espace-temps en avance de là où vous vous trouvez, pour quelque chose que vous voulez réaliser dans votre vie ou que vous voulez dans votre vie, et donc c'est comme l'autoriser, et si vous faites cela, ça va avoir une répercussion en sens inverse dans la structure de l'espace-temps jusqu'à votre présent, et donc cela va commencer à faire de vous la personne que vous devez être afin que ces événements aient lieu. Et donc, si vous réussissez à suivre cette ligne d'information alors vous obtiendrez le résultat escompté. C'est comme projeter, vous savez, des bulles de réalité dans votre futur avec l'idée de les rattraper." Resonance Academy.


       

 .