Dans son livre Parler avec les arbres Ernst Zürcher relate de nouvelles découvertes:


Il y a de vrais échanges électromagnétiques entre les arbres sur une fréquence de 7-8hz qui est aussi celle de notre cerveau en méditation profonde…
Dans leur temporalité ralentie, les arbres s'informent 24 h sur 24 des changements dans leur environnement: de la météo,  des dangers de leurs besoins via le réseau de leurs racines entremêlées, de signaux électriques. Ils sont solidaires: les plus vieux veillent sur les plus jeunes pouces, ils transmettent les antidotes, partagent la lumière, la sève avec une souche et collaborent à la récupération d'eau dans le sol.

La science est de plus en plus confrontée à l'évidence d'une interconnexion: " tout émerge et retourne dans un champ d'information fondamental qui nous relie tous."-Nassim Haramein

Tout provient de ce champ d'information (que l'on peut appeler aussi la Matrice, ou Dieu) et tout y retourne...
La théorie de l’Univers Connecté parle de collaboration entre les différentes échelles de l’Univers, et non de lutte, ce qui change totalement le paradigme de base et permet l’apparition de systèmes non-pyramidaux basés sur l’entraide pour arriver à un but commun, par opposition à des systèmes où nous voyons une destruction des ressources naturelles et de notre société.

Il a été démontré que cette chose que nous appelons "le vide de l’espace" est en fait remplie d’énergie. La géométrie en parfait équilibre d’une infinité scalaire de cuboctaèdres est la raison pour laquelle l’énergie infinie du vide (le plénum, l’éther, l’énergie de point zéro, la mousse quantique, l’espace, le champ source, Dieu, la conscience cosmique, l’amour universel, ou appelez-le comme bon vous semble) nous apparaît comme quasi nulle car l’énergie est dans un état d’équilibre parfait à toutes les échelles. 

Nassim Haramein a inventé un terme nouveau pour cette géométrie : la structure « holofractographique » de l’univers .

Une nouvelle ère de notre existence émerge sur cette planète tandis que nous apprenons comment interagir avec la géométrie du vide et comment extraire l’énergie depuis la structure même de l’espace lui-même.  

Grâce à cette compréhension nouvelle de notre univers, une ère d’abondance infinie apparaît à l’horizon…

       

 .